Communiqué Des Cercles Nationalistes Français du 19 juillet 2021

L’annonce-choc faite le 12 juillet dernier par l’occupant de l’Élysée a désarçonné et désespéré plus d’un Français en lui donnant l’illusion de l’inéluctabilité de la vaccination.

Devant le renversement de peur du Covid, à la peur des vaccins du fait de leurs conséquences, c’était le but recherché pour forcer de plus en plus de Français à se faire vacciner.

Pourtant le Pouvoir ne peut ignorer nombre de déclarations officielles, sur les dommages engendrés par les vaccins, dont ci-joint quelques témoignages :

1° – Dans une déclaration le 18 juillet dernier, le Dr Robert Malone inventeur du vaccin Covid ARNm a déclaré :

« Plus, on vaccine, plus il y a de malades », ce que les statistiques israéliennes confirment.

En effet, en Israël, les vaccinés s’infectent à un rythme croissant et propagent le virus plutôt que de l’arrêter.

https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/07/l-inventeur-de-vaccin-covid-arnm.html

Ainsi, les pays les plus vaccinés au monde comme l’Angleterre et Israël connaissent une augmentation des cas de Covid-19, tandis que les pays les moins vaccinés ne l’ont pas.

2° – Un rapport du Public Health England (Santé Publique Angleterre) cité par le média Scitechdaily.com confirme qu’il y a plus de morts chez les personnes vaccinées que chez les non-vaccinées !

https://www.wikistrike.com/2021/07/covid-l-incroyable-aveu-de-sante-publique-angleterre-les-personnes-vaccinees-meurent-plus-que-les-non-vaccinees.html

3° Eudra Vigilance, la base de données de l’Union européenne a dénombré 17 503 morts et 1,7 million de blessés dont 50% graves, chiffres repris de HealthImpactNews.com.

https://cogiito.com/a-la-une/17-503-morts-17-million-de-blesses-50-graves-signales-dans-la-base-de-donnees-de-lunion-europeenne-sur-les-effets-indesirables-des-medicaments-pour-les-injections-de-covid-19/

Ces déclarations associées aux données d’organismes officiels britanniques européens et israéliens démontrent à la fois l’inefficacité des vaccins et surtout leur nocivité y compris la mort.

En outre, les sites étrangers regorgent de renseignements sur la morbidité des vaccins qui ne sont qu’expérimentaux, n’ayant même pas franchi le stade 3 de l’expérimentation, ce qui fait des vaccinés des cobayes avec les conséquences que l’on découvre, ce que le Pouvoir cache aux Français par la censure médiatique.

Il y a donc de la part du Pouvoir, atteinte à la santé des Français en pleine connaissance de cause!

4° – Rappelons que les fabricants de vaccins ont négociés avec les gouvernements prescripteurs, une clause de “non responsabilité” des conséquences des vaccinations dont , en principe, les gouvernements assumeront la charge avec l’argent des contribuables.

Il en découle une conséquence doublement perverse, les compagnies d’assurances se couvrent en reportant la faute des dommages encourus sur la personne vaccinée avec une substance expérimentale dont les producteurs eux-mêmes, se refusent d’assumer les conséquences.

5° N’est-il pas étrange que le Pouvoir n’étende pas l’obligation vaccinale à la police chargée de verbaliser les réfractaires, ou bien a-t-il peur des conséquences de la vaccination sur ses prétoriens …?!

Face à cette situation, nous conseillons de gagner du temps en vous faisant porter malade et pour le personnel infirmier et tout autres, de faire grève en bloc, au lieu de démissionner individuellement.

Après sa déroute aux Régionales, le Pouvoir a tenté un coup de bluff tablant à nouveau sur la peur sanitaire, or comme on l’a vu, le vaccin loin de protéger, induit une fragilité supplémentaire par la concurrence de la protéine “spike” et de l’oxyde de graphène avec notre système immunitaire.

Même si l’on sait que le Pouvoir ne tiendra aucun compte des manifestations, il faut manifester en masse, sinon il se targuera du soutien des Français comme il tente de le faire accroire, aussi, les manifestations très importantes, plus de 250.000 selon les organisateurs, 114.000 pour le ministère de l’Intérieur, auront rempli leur rôle, ce qui peut bloquer l’adoption du pass sanitaire à l’Assemblée et au Sénat.

Par tous les moyens, nous devons faire tomber ce Pouvoir acquis aux diktats mondialistes.

P. P. d’Assac et le Comité central des Cercles nationalistes français

 

Vous pouvez retrouver l’ensemble des conférences et l’actualité politique française et internationale sur les différentes plateformes ci-dessous :

https://odysee.com/$/invite/@Cercles-Nationalistes-Francais:9

https://rumble.com/c/c-755867

https://www.bitchute.com/channel/B6XIAAqnypI1/

http://nationalisme-francais.com/

https://www.youtube.com/channel/UCLDRl9dB6Q_7ta0U2TpcCUg

 

 

 

 

Le coup de pied de l’âne (Extrait de La Politique n°230)

Bien plus que la surprenante libération anticipée d’Hervé Ryssen dont n’avait pas bénéficié le révisionniste Vincent Reynouard, ce sont les premières paroles de Ryssen à sa sortie qui relancent aujourd’hui ce que j’avais appelé l’Affaire Ryssen-Zemmour.
Elle concernait son retournement de veste en faveur de la ligne zemmourienne, visant à rallier les milieux “nationaux” et l’Armée, aux intérêts sionistes. Là encore j’avais été bien seul à mettre en garde envers cette trahison ce qui allait me valoir, et à moi seul et à mes collaborateurs, la vindicte du sieur Ryssen. Furieux d’être démasqué il m’accablait publiquement d’injures et de menaces de mort (1), sans que les “catholiques” Jérôme Bourbon et Alain Escada qui invitent Ryssen à leurs activités, ne réagissent. Même silence chez Alain Soral pourtant inventeur de la formule national-sionisme pour désigner la tactique zemmourienne …
Aussi ce n’est pas sans un certain amusement que j’ai découvert la réaction écoeurée d’Alain Soral envers Ryssen qui, pas plus tôt sorti de prison manifestait son ingratitude et sa malhonnêteté en réclamant l’argent récolté qui a servi à sa défense (2).
Malhonnêteté évidente, car Soral avait mis à sa disposition son avocat Me Viguier qui, Ryssen ne pouvant légalement le faire en son nom, avait organisé une cagnotte pour sa défense. qui, de ce fait « ne lui aura rien coûté » souligne Alain Soral. Comme Bourbon, il avait mis en vente les livres de Ryssen dont le fruit lui avait été remis. Or pas plutôt sorti de prison que Ryssen se comportait en ingrat d’où la colère de Soral qui, mieux vaut tard que jamais, rappelait mes mises en garde envers la trahison idéologique de Ryssen (3). Sa trahison était à nouveau patente puisque comme le relève Alain Soral, “Hervé Ryssen devant le juge, sans même qu’on le lui ai demandé, a juré en pleurant que plus jamais il ne parlerait du sujet de quatre lettres” … autrement dit, ”juif” ! Aplatissement qui jauge le courage de cet individu grossier, menteur,  vindicatif et finalement d’une écoeurante lâcheté. Soral fait en outre quelques rappels intéressants :
– Il confirme le rapprochement de Floriant Philippot avec Zemmour ce qui n’a rien d’étonnant, car il a déjà pour avocat l’hypersioniste Goldnadel. Ce même Goldnadel qui veut forcer les
catholiques à rallier les Juifs, simple rappel à ceux qui trouvent Philippot si bien !
– Soral rappelle aussi la trahison d’Aymeric Chauprade qui, pas plutôt élu sur une liste FN l’avait  répudié comme allait le faire plus tard Robert Ménard…
Pour rappel, j’avais publié dans La Politique N° 149, p.3, le fac-similé de l’inscription de Chauprade en maçonnerie !
– Soral, souligne l’entêtement de Jérôme Bourbon à soutenir Ryssen porte-coton de Zemmour, alors que Bourbon se dit anti zemmourien et en dépit des documents que je lui avais fournis.
Pire encore, en publiant la plainte de Ryssen devant le Conseil de l’Ordre des avocats contre Me Viguier auquel il doit sa libération, Bourbon prend le parti de Ryssen contre Soral (3), alors que, nouvelle preuve de son allégeance au “groupe à quatre lettres”, il aurait dû réagir. Cf. Soral, 1h.-1.04.
Ceci dit, je voudrais relever une incohérence qui m’a étonné dès le début :
Comment ce fait-il que Soral, Bourbon et autres, aient soutenu Ryssen en vendant ses livres, alors que par son ralliement au sionisme zemmourien, il a ipso facto renié ses propres livres …!!!
Seul un sentimentalisme mal placé peut l’expliquer comme le reconnait Soral qui, floué, m’appelle à la rescousse pour recadrer l’affaire Ryssen. Soral, 2h17min14. Dès le début l’affaire Ryssen est indissociable de l’Affaire Zemmour qui allait commencer en 2016.
Dans ma conférence du 8.10.16 : »La démocratie pourrit tout, détruit tout, les conséquences », j’avais déjà mis en garde envers la stratégie zemmourienne en expliquant ce qui la motivait notamment à la fin de la conférence lors des questions/réponses. https://goo.gl/fKmtEQ.
En outre, l’un des commentaires à la suite de la publication de cette vidéo rappelait :
“Ryssen vous attaque en permanence ces derniers temps ce qui tend à renforcer l’idée que vous êtes dans le vrai”. Ainsi, dès 2016, devant mes mises en garde envers la stratégie d’Éric Moïse
Zemmour, le pseudo antisémite Hervé Ryssen s’en prenait à moi pour mes mises en garde et ce dans le silence général de “nos milieux” de Jérôme Bourbon, à Alain Escada, à Alain Soral, et autres, aux “abonnés absents”… Il en découle que le ralliement de Ryssen à Zemmour était déjà en cours dès cette époque au moins et l’on connait le rôle joué par une juive auprès de Ryssen que nous avons déjà signalé. Ce sont mes mises en garde répétées contre Zemmour et son désormais féal Ryssen, qui allaient faire exploser de haine celui-ci dans une vidéo qu’il me consacrait le 14.9.2019 auquel j’avais dûment répondu le 16.9.2019. Évidemment, j’avais mis en lumière leur petit jeu qui jusque là, était passé inaperçu de “nos milieux” …
Le décor ainsi planté, venons-en au fond de l’Affaire Zemmour. Éric Moïse Zemmour, juif kabyle, dont la famille était devenue française grâce au décret Crémieux, allait se faire connaître
en prenant la défense du maréchal Pétain. C’est là, une vieille ficelle de camouflage auquel d’autre ont eu recours pour se placer dans “nos milieux”, toujours aussi naïfs, tel entre autres le “sedevacantiste” Adrien Abauzit qui par ailleurs nie tout complot judéo-maçonnique…
Dans un Communiqué du 14 septembre 2016, j’avais relevé qu’invité d’Yves Calvi sur RTL le 7 septembre 2016, à propos de son livre Un quinquennat pour rien, Zemmour avait révélé sa stratégie. Sous prétexte de nous prémunir de l’invasion migratoire, il plaidait pour une
nouvelle “opération Ronces”, allusion à la bataille d’Alger, et annonçait la reconquête des banlieues par l’Armée française avec l’aide de “spécialistes de Tsahal” !
Il assurait :“C’est quelqu’un de très proche de état-major qui me l’a assuré”.
“Le plan est prêt”.
C’était du temps du très sioniste général Pierre de Villiers, homme des Américains (4).
Or, dans son plaidoyer en vue de cette guerre civile à laquelle il pousse, Zemmour se gardait de remonter à la cause essentielle de l’invasion migratoire.
C’est-à-dire l’action de ses coreligionnaires de l’ “intelligentsia juive”. Les Attali, Minc, B-H Lévy, Soros, et les médias juifs, l’Express, Libération, Le Nouvel Obs, etc…, qui y poussent de
toutes leurs forces surtout depuis Nicolas Sarkozy, Hollande et maintenant Macron.
C’est donc vouloir éteindre le feu à l’aide des incendiaires…
Son livre Un Destin français et ses interventions médiatiques, allaient confirmer sa tactique sioniste en occultant la mainmise juive sur la France et son utilisation de l’Islam pour nous détruire, car il ne peut ignorer les propos du rabbin Touitou dans sa vidéo du 1.7.2015 :
“Le mashia’h [מָשִׁחי ,ַmessie] ne viendra que quand Edom, l’Europe, la
chrétienté sera totalement tombée”.
“Donc je vous pose la question : “C’est une bonne nouvelle que l’Islam envahisse l’Europe”?
“C’est une excellente nouvelle, ça annonce la venue du mashia’h”.
En outre, il se réjouissait que, dans ce but, l’Islam soit “le balai d’Israël, contre la chrétienté” !
Telle est la haine juive qu’escamote le juif Zemmour dans son prétendu Destin français dans lequel il ose affirmer : “Israël a été pendant des siècles le modèle de la France” (sic).
 “La France devient à son tour le modèle d’Israël”.
“Les deux nations sont condamnées sous peine de mort à retrouver leur intimité ancestrale”. (Pages. 89-90).
“Intimité ancestrale” ?! Quelle “Intimité ancestrale” alors que les rois de France étaient obligés  périodiquement d’expulser les Juifs pour calmer l’exaspération populaire devant l’usure
juive et autres trafics … humains ! Il occultait ainsi dans son livre, la vérité historique que pourtant le Conseil représentatif des Juifs de France (Crif) a tenu à rappeler au travers du Petit bréviaire de Richard Rossin sur Les expulsions des Juifs de France qui en dénombre douze,
toujours pour les mêmes raisons. Voilà ce qu’occulte Zemmour, comptant sur l’ignorance des Français d’aujourd’hui de leur Histoire censurée par l’Éducation nationale de la République judéomaçonique pour leur faire avaler sa stratégie sioniste. Et que penser de son autre énormité
qualifiant Saint Louis de “roi juif” …!!!
Ou encore son allusion à “Tsahal, l’armée israélienne, renoue avec l’enthousiasme des soldats de l’an II”, elle démontre que pour Zemmour la France n’est pas celle issue du baptême de
Clovis, mais celle qui, comme pour le Juif Badinter et Henry de Lesquen, est issue de la Révolution ! Voilà ce que les “imbéciles utiles” des milieux dits “nationaux” gobent sans en comprendre le sens ni les conséquences ! Or, c’est à cette stratégie juive que le prétendu auteur antisémite Hervé Ryssen se ralliait trahissant ses lecteurs. On comprend ainsi que, démasqué par
mes mises en garde répétées, il n’ait su me répondre que par des insultes, des menaces de mort appelant à “aller déféquer (sic) sur ma tombe” annoncée…!!! Voilà pourquoi je ne peux que me
réjouir qu’Alain Soral ait enfin compris à quel individu il avait bien naïvement apporté son aide.
Puisse cette rétrospective de l’Affaire Ryssen-Zemmour à laquelle il m’a invité(2), lui servir, car comme moi Soral à touché à ce qui jusqu’ici est gobé par l’imbécilité des “nationaux” …

P. P. d’Assac

(1) Vidéo de Ryssen du 14 septembre 2019
(2) Vidéo de Soral Odysée de 1h. à 1h.04.
(3) idem
(4) Conseiller à la Boston consulting Cie

Communiqué des Cercles Nationalistes Français du 8 mai 2021

Pour information:

Plusieurs de nos correspondants nous ont alertés sur une anomalie de notre Entretien du 20 avril dernier.

Au montage de cet Entretien, le texte de Jacques Attali extrait de son livre L’avenir de la vie, 1981; Entretiens avec Michel Salomon, collection Les Visages de l’avenir, éditions Seghers que notre Président s’apprêtait à lire lors de l’enregistrement en direct sur Zoom, a été malencontreusement coupé à la minute 19et remplacé au montage par le même texte reproduit par Égalité&Réconciliation. Nous tenons donc à bien préciser que nous n’avons nul contact avec E&R dont nous dénonçons régulièrement certaines positions, dont l’appui apporté par Alain Soral à Hervé Ryssen laudateur du sioniste Éric Moïse Zemmour. Ce serait oublier que le dénommé Ryssen a insulté et menacé de mort notre Président pour avoir mis en lumière son revirement sioniste, alors qu’il s’était fait connaître par des écrits quelque peu contraires… Ainsi, tous ceux qui continuent à le soutenir, occultent cette trahison de ses idées premières et ne tiennent aucun compte des insultes et menaces de mort proférées par celui-ci non seulement à l’encontre de notre Président mais aussi de ses collaborateurs, dont pour leur faire peur, il n’a pas hésité à donner les adresses comme un vulgaire indicateur de basse police, ce qui situe la haute tenue morale de ceux qui persistent à le soutenir. Il était donc impensable que l’on veuille donner un quelconque rôle vedette à E&R en remplaçant le texte que notre Président s’apprêtait à lire, par celui d’E&R.

 

                              Le Comité directeur des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 13 janvier 2021

Communiqué du 13 janvier 2021
 
Nos derniers Entretiens ont été systématiquement censurés sur Youtube essentiellement selon l’encart qui s’affiche automatiquement en raison de la diffusion de « fausses informations sur les vaccins et la vaccination« .
Youtube utilise des algorithmes qui repèrent des mots clés tels que « vaccins« , « Pfizer« , « Gilead » ou autres pour faire barrage à nos informations et mises en garde.
En conséquence, lorsque vous constatez que tel ou tel Entretien ou Conférence, même ancien, est censuré, ne peut plus être vu sur Youtube, vous pouvez les consulter sur Bitchute ou Odyssée.
Pour dérageant pour notre action que soit cette « police de la pensée, elle témoigne de la dangerosité de nos informations pour le Pouvoir et la dictature « sanitaire » qu’il installe.
La meilleure réponse sera celle que vous apporterez aussi, en diffusant nos vidéos et informations autour de vous.
 
Avec nos amitiés nationalistes.
 
              Philippe Ploncard d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français

Dictature sanitaire

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS 

3 octobre 2020 

 

       Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, après avoir tout fait pour la laisser se propager en ne fermant pas les frontières, en ne confinant pas pour soigner les premiers cas, en interdisant le traitement à l’hydroxychloroquine décrété « poison » par Agnès Buzyn et Jérôme Salomon, pour aboutir au confinement dévastateur de notre économie, le Pouvoir macronien table sur la peur des Français pour les domestiquer et empêcher toute contestation de sa politique. 

           Lorsque le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonçait il y a quelques semaines, la volonté du gouvernement de parvenir à un million de tests par semaine, ce n’était pas pour endiguer une éventuelle reprise de l’épidémie contredite par les chiffres, mais pour faire croire à une reprise de l’épidémie, et continuer sa politique anxiogène, en affichant le nombre des cas dits positifs, 

           Cela sans oublier les faux cas positifs recensés, le test étant reconnu non fiable. 

           Or qu’en est-il de ces pseudo tests positifs ? 

           Alors que les médias insistent constamment sur le nombre de cas détectés, le Pouvoir laisse entendre qu’un cas positif est un malade et que l’on va revenir à un engorgement des services hospitaliers. 

           C’est là un mensonge absolu qui tend à faire passer pour malades des gens qui ont réagi au virus d’où leur positivité. 

Comme le font remarquer, les Prs. Perronne, Raoult, et Toussaint entre autres, ces chiffres alarmants ne sont en aucun cas en rapport avec une augmentation proportionnelle d’hospitalisation sous ce diagnostic et encore moins avec le nombre de morts qui en découlerait. 

Il s’agit donc d’un mensonge d’État visant à tenir les Français en laisse, à les habituer à l’obligation de la vaccination, pucée, pour pouvoir suivre tout individu vacciné. 

Cela accompagné du trucage des chiffres, faisant passer des morts d’autres causes, comme morts du virus. 

Pour terminer, le port du masque n’est qu’un symbole de plus de la soumission exigée des Français, sous prétexte de les protéger, alors que toutes les études sérieuses, concluent non seulement à son inutilité, mais à son danger comme milieu de culture microbien, générateur de rhino-pharyngites et de leurs complications pulmonaires. 

Sa seule utilité étant d’éviter l’amende, véritable racket envers les peuples. 

Rappelez-vous l’annonce faite par Jacques Attali le 11 juin 2009, dans L’Express, vaticinant que seule la peur engendrée par une pandémie obligerait les peuples à accepter la Gouvernance mondiale … ! 

Nous en voyons le résultat aujourd’hui. 

En résumé, cessez d’avoir peur et de transmettre votre peur, vous ne faites que le jeu du Pouvoir qui, à l’abri de cette peur, impose sa politique mondialiste.  

Ne soyez pas dupes, vivez normalement. 

 

Philippe Ploncard d’Assac 

Président des Cercles Nationalistes Français 

L’emprisonnement de Ryssen

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

du 25 septembre 2020

 

Hervé Ryssen a été incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis pour “insultes raciales et provocation  à la haine raciale”.

Contrairement à certains, oublieux de son parcours, il est hors de question que je prenne la défense de cet individu qui, dérangé par mes mises en garde devant son évolution sioniste, m’avait insulté, souhaitant ma mort, invitant à aller déféquer sur ma tombe annoncée, et avait menacé mes collaborateurs de donner leurs adresses, s’ils ne me quittaient pas…

Par contre, j’entends rappeler le Président de la République à la logique de sa déclaration du 2 septembre 2020 pour simplement, défendre la liberté d’expression :

“Depuis les débuts de la Troisième République il y a en France une liberté de blasphémer qui est attachée à la liberté de conscience ». 

“Je suis là pour protéger toutes ces libertés. (…). 

“En France on peut critiquer des gouvernants, un président, blasphémer ». 

Nous attendons avec curiosité qu’Éric Moïse Zemmour, dont Ryssen s’est fait le porte-parole du ralliement de “nos milieux” aux intérêts sionistes, l’aide à sortir de ce mauvais pas.

Ce dont il s’est abstenu jusqu’ici …

Ainsi, Ryssen aura été le dindon de la farce et sa trahison ne lui aura même pas épargné la prison !

J’apprécie à leur juste “valeur” les noms figurant sur la liste de ceux et celles qui lui ont apporté leur soutien sans nuance, les mêmes qui avaient applaudi à ses menaces à mon encontre, ou s’étaient tus !

La sensiblerie en politique est une faiblesse, car on ne peut oublier les trahisons, car qui a trahi, trahira.

Notre seul regret : 

Son incarcération va redonner à Hervé Ryssen une virginité, imméritée.

En résumé : “National-sionisme” jamais, mais liberté d’expression toujours.

 

P. P. d’Assac 

Président des Cercles Nationaliste Français

La mort de Pierre Sidos

MORT DE PIERRE SIDOS

Communiqué du 8 septembre 2020

 

     Pierre Sidos, successivement dirigeant de Jeune Nation, du Parti nationaliste, puis de l’Oeuvre française est mort le 4 septembre dernier.

     Contrairement à certains qui lui ont tissé des lauriers, j’entends comme toujours dire les choses telles qu’elles furent, au risque de peiner ou de heurter certains dans leurs illusions.

     Première ambiguïté, contrairement à la « vulgate », Pierre Sidos n’était pas nationaliste au sens doctrinal strict et historique du terme, mais a toujours été bonapartiste.

     Premier signe, ce fut le 22 octobre 1949, que le mouvement Jeune nation était présenté pour la première fois au siège du Souvenir napoléonien, rue du Cirque à Paris.

     Pour qui connaît l’action révolutionnaire de Napoléon Bonaparte, dont ses armées ont propagé la maçonnerie à travers l’Europe, ouvrant des loges à mesure de leurs conquêtes dans les principales villes européennes, se dire « bonapartiste » constitue une antinomie avec les fondements du nationalisme français (1),(2).

     Ce que font aujourd’hui ceux qui lui tressent des couronnes.

     Pourtant les débuts de Jeune nation avaient été prometteurs, bénéficiant de l’arrivée de jeunes cadres nationalistes bien formés, l’œuvre de mon père y ayant participé !

     On remarquait la qualité des articles dans la revue Jeune nation, à laquelle participait aussi, bénévolement, mon père.

     Ce fut l’époque de l’essor dans les facultés, des Fédérations des étudiants nationalistes dont les organes publiaient aussi des articles de bonne formation doctrinale.

     Le parti allait être victime de son interdiction par le Pouvoir, mais surtout il allait pâtir de la déviation doctrinale des Alain de Benoist et Dominique Venner, pagano-athées furieusement anticatholiques et européistes, dans leur vison d’une “Europe-nation” fantasmée, un « européisme » parfaitement contraire au nationalisme français.

     À l’époque, seul mon père avait mis en garde contre cette déviation naissante qui allait changer le sens du combat nationaliste, sans que Pierre Sidos réagisse et tranche.

     À partir de là, le parti allait progressivement se défaire, ses meilleurs éléments le quittèrent, constatant l’absence d’une main ferme.

     Le drame de l’Algérie française allait confirmer le manque de résolution de Pierre Sidos à l’occasion de l’assassinat de Michel Leroy et de son adjoint René Villard, cadres du Front nationaliste, antenne de Jeune nation en Algérie, accusés par le gaulliste Jean-Jacques Susini, adjoint du général Salan à la tête de l’OAS, d’avoir eu des contacts avec le Pouvoir en vue d’une partition de l’Algérie !

     C’était plutôt leur ferme ligne nationaliste qui dérangeait le gaulliste Jean-Jacques Susini, dont on devait apprendre par les Renseignements suisses, ses contacts avec l’Ambassade des États-Unis ! (3), (4)…

     À nouveau, on ne pouvait que constater le manque de réaction de Pierre Sidos, laissant impuni le meurtre de ses deux lieutenants.

     Passé le bradage de l’Algérie française on retrouvait le très douteux Jean-Jacques Susini devenu cadre du Front national de J-M Le Pen, un autre panier de crabe après l’OAS et ses trahisons !

     Là encore, en dépit de mes mises en garde à Pierre Sidos on le retrouvait en soutien à J-M Le Pen (5).

     La nomination du très primaire et provocateur Yvan Benedetti comme successeur désigné par Pierre Sidos, allait sonner le glas du parti.

     Par ses provocations ineptes, il allait réussir à faire interdire L’Oeuvre française, qui avait remplacé Jeune nation interdite.

      Il est une autre facette déplaisante de Pierre Sidos :

     Lors de la publication de ma première édition du Nationalisme français je m’étais étonné auprès d’Yvan Benedetti de l’absence de toute allusion à sa parution dans Jeune nation alors qu’à la demande de Pierre Sidos, j’y avais repris la collaboration de mon père :

     Yvan Benedetti me raccrochant au nez pour toute explication …!

    Ce ne fut que quelques années plus tard que j’allais en connaître, à quelques années de distance, la raison par deux ex-cadres du parti :

     L’interdiction de parler de mon livre dans les colonnes de Jeune nation venait de Pierre Sidos lui-même qui, apprenant la sortie de mon livre, avait vitupéré :

     « C’est à moi qu’incombait cette tâche » … !

     Le problème c’est qu’il n’aura pas laissé un seul livre de formation doctrinale et l’on peut dire à regret que Jeune nation, par manque de poigne de son chef, sera devenu une voie de garage qui, vidé de ses cadres et militants, ne compte plus aujourd’hui.

     Voilà pourquoi au risque de peiner certains, d’en indigner d’autres, je ne peux m’associer aux pleurnicheries sentimentales autour de son décès.

     La politique n’est pas une affaire de sentiment, mais de rigueur et de détermination.

     Je me contenterai donc de dire « paix à son âme ».

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président des Cercles nationalistes français

 

(1) P. P. d’Assac. Bonaparte, Hitler, Poutine, S.P.P.

(2) P. P. d’Assac. Le Nationalisme français. S.P.P.

(3) P. P. d’Assac. L’Armée française face à la destruction de la nation. S.P.P.

(4) Olivier Dard. Au coeur de l’OAS. Perrin, 2005.

(5) P. P. d’Assac. Histoire d’une trahison. S.P.P.

Incendie de Notre-Dame de Nantes

COMMUNIQUÉ du 18 juillet 2020
 
 
Après Notre-Dame de Paris et tant d’autres églises en France, pour la deuxième fois, la cathédrale de Nantes a été prise pour cible.
 
On est surpris que contrairement à l’incendie de Notre-Dame de Paris, cette fois le parquet de Nantes a lancé une enquête pour incendie volontaire au lieu d’en impliquer des mégots comme le pouvoir macronien l’avait imposé pour Notre-Dame et ainsi exclure toute enquête criminelle, alors que plusieurs départs de feu avaient aussi été détectés…
 
Selon le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, « trois départs de feu » ont été observés à l’intérieur de la cathédrale de Nantes, ce samedi matin, ce qui évidemment exclu la cause accidentelle.
 
On ne peut que le féliciter tout en attendant avec curiosité la réaction du Pouvoir central au travers du nouveau ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin …
 
Pour rappel, mes conférences de mai et de juin 2019 à Paris sur l’incendie de Notre-Dame et celle faite à Reims « Pourquoi nos Églises brûlent-elles » ? du 10 novembre 2018.
 
Lien vers les conférences
L’incendie de Notre-Dame de Paris : https://www.youtube.com/watch?v=VVQsRUii5zQ
Pourquoi nos Églises brûlent-elles ? : https://www.youtube.com/watch?v=RT6r_RUj6bY
 
 
                                                                                                          Philippe Ploncard d’Assac
                                                                                     Président des Cercles nationalistes français

Soutenons Rivarol

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES

du 4 juillet 2020 sur la nouvelle condamnation de Jérôme Bourbon.

 

Notre ami Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, vient d’être à nouveau lourdement condamné le 19 juin dernier.

Pour des analyses faites en 2018 concernant « le maréchal Pétain, le dogme de la Shoah, la victoire de l’équipe black,black,black, à la coupe du monde football en 2018, le Grand Remplacement, le massacre des Palestiniens par l’entité sioniste » il est condamné à neuf mois de prison avec sursis et plus de 6000€ d’amendes et dommages et intérêts à verser au BNVCA et à SOS racisme.

Comme le fait justement remarquer Jérôme Bourbon, cela en dépit de la victoire contre le Lobby, la loi Avia ayant été censurée par le Conseil constitutionnel.

En conséquence, je demande à nos amis  de soutenir Rivarol par des abonnements personnels ou à des proches.

À tous, je réitère notre consigne :

Ne jamais insulter l’ennemi, mais le décrire tel qu’il est, par ses propres textes et par l’exposé de ses actions nocives, sans commentaires qui pourraient être jugés diffamatoires.

Ne vous laissez jamais emporter par une envie de vous défouler.

Restez froids et factuels !

C’est le seul moyen pour ne pas se retrouver devant la 17ème chambre qui se fera un plaisir d’enrichir encore plus les différentes structures du Lobby qui saute sur toute critique qui prête le flanc à l’accusation de diffamation.

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président des Cercles Nationalistes françaais

À TOUTE ERREUR MISÉRICORDE !

À TOUTE ERREUR MISÉRICORDE !

 

Nous tenons à saluer le Communiqué ci-joint de M. Florian Rouanet qui, après avoir appuyé la vidéo délirante d’Hervé Ryssen avec ses insultes et ses menaces de mort à l’encontre de notre Président, vient de regretter publiquement son erreur.

Nous tenons aussi à remercier M. Jérôme Bourbon, le courageux directeur de Rivarol, pour avoir fermement voulu la publication du Communiqué de son collaborateur Florian Rouanet, visible aussi sur le site de Rivarol, les réseaux sociaux Facebook et VK.

Pour la bonne compréhension des causes de cette affaire, voir le Communiqué de Philippe Ploncard d’Assac en réponse à Hervé Ryssen datant du 20 novembre 2019, ainsi que les Éditoriaux de La Politique N° 211,212, 213.

 

Les Cercles Nationalistes Français

 

Communiqué de Florian Rouanet : https://francenationaliste.wordpress.com/2019/11/29/communique-de-florian-rouanet-du-29-novembre-2019/?fbclid=IwAR16fnGcdKEMr_2qHaetD3c40appEX-fLsXuLbuJmCiSL1t5WkopE1ItUFo

Réponse aux ignominies d’Hervé Ryssen

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

20.11.2019

 

Nous avions cru en avoir terminé avec les ignominies du sieur Hervé Ryssen.

Erreur profonde, car lorsque l’ignominie s’allie à la bêtise, il n’y a pas de limites.

 

Loin de se rendre compte de l’effet désastreux de ses insultes et autres menaces de mort à mon encontre et de ma réponse qui ont détourné de lui nombre de ceux qui voyaient en lui un preux écrivain antisémite, il persiste et signe comme on peut le voir dans la capture d’écran jointe.

 

            Sans doute mes dernières mises en garde dans La Politique N°212, sur son rôle de « poisson-pilote » de la judaïsation de nos milieux par son appui répété à la stratégie sioniste d’Éric Zemmour, ont dû à nouveau lui porter un coup et au lieu de s’amender, il persiste dans le même registre de caniveau.

 

            Au-delà de ses variations élégantes sur mon nom « Philippe Ploncard d’Achiasse » et sa volonté de me nuire en révélant mon adresse, qui est on ne peut plus officielle…, les « informations » qu’il donne laissent songeur et le démasque un peu plus.

 

            En effet, lorsqu’il prétend que je « ne jouis que d’une petite retraite » et que j’ai « été mis à la porte de la clinique de Mons » est révélateur.

            1° Sur ma retraite, certes elle est relativement réduite par rapport à ce que j’ai travaillé, mais il ne peut le savoir que par des contacts qu’il a avec l’administration …

            2° Son assertion sur ma mise à la porte « de la clinique de Mons » est non seulement fausse mais risible car il y a plus d’une clinique à Mons mais aucune dans laquelle je n’ai travaillé.

            3° Il oublie de mentionner que j’avais été invité par l’Université libre de Bruxelles comme « visiting professor », selon leur terme, du fait de mes travaux en microchirurgie réparatrice en neurochirurgie, avant que je ne claque la porte ayant découvert que la poursuite de ma carrière dépendait de mon entrée en maçonnerie …

           

            Par contre, il y a un fragment de vérité dans la mesure où, au travers des ses pseudo informations, incomplètes ou fausses, il y a que la maçonnerie belge a tout fait pour briser ma carrière.

            En témoigne, la directive que le président de l’Ordre des médecins de Bruxelles, Jean Kahn, – même nom que « le nôtre » – avait donné lors d’une réunion du Conseil de l’Ordre :

« Ploncard, il faut l’éliminer ».

C’est ce qu’un membre du Conseil de l’Ordre, m’avait révélé à l’époque.

Ce fut la raison de mon retour en France, car tant qu’à se battre, autant se battre dans son pays.

 

Il découle donc des dernières ignominies du sieur Ryssen qu’il a des liens révélateurs avec l’administration française et avec les milieux judéo-maçonniques de Belgique ce qui ne fait que confirmer son rôle de « poisson-pilote » de la judaïsation-« zémmourisation » de « nos milieux » …

 

Cette dernière réaction haineuse du sieur Ryssen ne fait que confirmer que mes mises en garde dérangent ceux qui, se servant de lui, pensaient pouvoir agir à couvert.

 

Merci donc à ce minable de confirmer par sa bêtise, ce dont je l’accuse.

 

Un petit conseil, il devrait cesser de ruminer sa haine, cela nuit à sa santé, car sur sa dernière vidéo il a pris un sérieux coup de vieux…

 

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président des Cercles Nationalistes Français

 

La mort d’al-Baghdadi

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

27.10.2019

 

Après les crimes d’État, les mensonges d’État !

 

L’annonce faite par Donald Trump de la mort du chef terroriste de Daesh, Al Baghdadi, alias Samuel Elliot, agent du Mossad, ne trompera que ceux qui veulent bien l’être et les éternels gogos.

 

Elle survient pour compenser médiatiquement l’effet désastreux de l’annonce du départ des troupes américaines du nord-est de la Syrie qui appuyaient les kurdes pris en tenailles par l’armée turque.

 

Il y a dans ce scénario comme un vaste jeu de rôle entre la Russie, la Syrie et la Turquie dont le résultat palpable est l’occupation immédiate par l’armée syrien et les forces spéciales russes, de la zone abandonnée précipitamment par l’armée américaine laissant sur place un nombre important de matériel, ce qui surprend.

Une fois de plus la stratégie de Vladimir Poutine aura payé au grand désarroi de l’Occident sioniste et des Israéliens.

 

Le seul but de cette annonce de la « mort » d’Al Bagdhadi, est de faire accroire encore que les États-Unis et leurs alliés français et britanniques combattent l’État islamique, alors qu’avant que Vladimir Poutine décide d’intervenir, Daesh progressait inexorablement en dépit des « bombardements »…

 

Il aura suffi de deux ans à peine pour que la Russie inverse la donne, à la grande fureur de l’Occident sioniste et d’Israël qui voit ainsi son rêve du Grand-Israël s’évanouir.

 

Cette annonce de la « mort » du chef de Daesh, apparaît comme un copié-collé de celle faite par Barak Obama annonçant, pour les mêmes raisons électoralistes, la « mort » de Ben Laden, que l’on savait mort d’urémie plusieurs années plus tôt.

 

Seul résultat tangible, l’armée syrienne et ses alliés russes, iraniens et du Hezbollah libanais, ont inversé la situation au Moyen-Orient au détriment d’Israël et de ses laquais.

C’est ce que l’annonce de la mort d’Al Baghdadi, voudrait masquer.

 

                                                   Le Bureau politique des Cercles Nationalistes Français

Abed démasqué

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES

12 septembre 2019

Suite à mon Entretien de rentrée avec mes amis Diane et Paul, le 7 septembre dernier dans lequel je démasquais le sieur Frank Abed, nous avons reçu un texte non signé, ne correspondant à aucun site, blog ou organisation connus.

Sous prétexte de répondre aux faits que j’ai présentés à l’encontre du dénommé Abed suite à ses montages diffamatoires sous couvert de « dame de Saint Jean d’Angély », ce texte s’étale en injures.

À la lecture de ce texte, long, lourd et de surcroît, très mal rédigé et sans revendication d’auteur, deux conclusions sautent aux yeux :

1° L’incapacité de son auteur à répondre autrement que par des injures, ce qui ne fait que l’enfoncer.

2° Sous prétexte d’être un groupe de Français « sains de corps et d’esprit » comme revendiqué, il s’agit d’une défense du sieur Abed !

Cette façon de procéder ne nous surprend pas, car on connaît de longues dates, sa propension à se cacher sous des noms ou des organisations inventées de toute pièce, pour faire sa promotion.

Il en découle qu’il n’a même pas le courage de me répondre directement, car jusqu’ici le sieur Abed n’a pas réagi en son nom, ce qui confirme sa lâcheté bien connue et son impuissance à me répondre.

Ci-dessous le lien du texte reçu, sans la moindre signature…

https://ploncarderiedegenerative.wordpress.com/2019/09/11/notre-equipe-ignoblement-calomniee-par-philippe-ploncard-dassac-dans-son-entretien-de-septembre-2019/?fbclid=IwAR1vLhYztOHQ0Z4lqkx48Pjur6Cm9rSXRxtjltCQ785Z5VhkoPBWzBYERP4

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président des Cercles Nationalistes Français

Communiqué des Cercles Nationalistes Français du 11 septembre 2019

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

11 Septembre 2019

 

     Le dernier commentaire du sieur Hervé Ryssen essayant de me répondre, est un chef-d’œuvre de récupération se servant de Vincent Reynouard qui, bien naïvement plaide pour l’union générale de Patrick Buisson, conseiller de Sarkozy, à Alain Soral et son ami sataniste Christian Bouchet, jusqu’à Jérôme Bourbon ou autres ce qui est une incohérence totale !

     C’est toujours la même illusion de certains de prôner l’union.

     Ils ne comprennent pas que tenter d’unir des tendances opposées, ne constitue pas une force, mais une annulation de forces, sans compter l’anarchie qui en découle et l’impossibilité de former des cadres du fait de ces contradictions.

     Le problème des Ryssen, Reynouard et autres c’est qu’ils sont obnubilés pas un seul sujet – judaïsme, sionisme, shoah – mais ne voient pas la globalité du combat, parce que contrairement à nous, ils n’ont aucune ligne doctrinale directrice.

     En outre, en tentant d’utiliser le sionisme de Boris Le Lay d’une certaine époque en son appui, Ryssen oublie ou occulte que Le Lay a compris son erreur et a suivit l’évolution contraire de la sienne.

     Aujourd’hui Ryssen est à la remorque du juif sioniste Zemmour qui, en outre plaide pour une guerre civile en France…

     Cela n’a rien d’étonnant car, les juifs avec les Attali, BHL et autres, par leur poids sur le Pouvoir, nous ont amené l’immigration-invasion après avoir poussé à la décolonisation pour submerger la France chrétienne.

     Ils prennent peur maintenant devant cette immigration de plus en plus antisémite devant les crimes impunis d’Israël en Palestine occupée.

     Voilà, ce que ce malheureux primaire de Ryssen ne comprends pas, ou ne peut le comprendre du fait de ses nouvelles sympathies…

     Me traiter de « plonplon le dingo » n’apporte rien à son plaidoyer en sa défense.

     Bien au contraire, il s’enfonce.

     Ce d’autant qu’il se garde bien d’apporter la preuve des imputations qu’il m’avait faites.

     Je l’avais exigé dans mon précédent Communiqué du 4 septembre, or force est de constater qu’il s’est bien gardé de le faire, ce qui jauge son honnêteté intellectuelle….

     Dire « des ennemis infiltrés dans les rangs de l’extrême-droite, travaillent à nous diviser et à nous affaiblir » est vrai, c’est la raison de mes mises en garde devant son évolution !

     Je conçois que cela lui nuise et le rende hagard, mais à qui la faute…

     Aussi je lui conseille de se soigner, car la contemplation de son visage haineux montre qu’il est au bord du « burn out » comme on dit.

     Conseil de médecin, pas d’ami …

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président des Cercles Nationalistes Français

 

 

P.S. – Par souci de précision, et pour que chacun puisse se faire sa propre opinion, Cf. ci-dessous l’extrait de la page VK d’Hervé Ryssen :

Réponse de Philippe Ploncard d’Assac aux propos injurieux d’Hervé Ryssen

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS, 4 septembre 2019

 

Je viens d’apprendre par plusieurs de nos amis que le sieur Hervé Ryssen s’est violemment attaqué à moi dans une vidéo datée du 3 septembre.

À partir de la min. 3,17 il assure entre autres choses « qu’il aurait touché des chèques, qu’il serait payé par les sionistes » et me traite de « planche pourrie » (sic).

Or n’ayant jamais écrit ou proféré ce dont il m’accuse, je le mets au défit d’en apporter la preuve !

Mes accusations sont toutes autres et de cela ce « courageux » Hervé Ryssen se garde d’y répondre, car il s’agit de mes mises en garde envers l’appui qu’il apporte au juif sioniste Éric Zemmour.

Dans son livre un Destin français, Zemmour écrit entre autres perles … :

« Saint Louis, le roi juif » … !!!

C’est risible, car Saint Louis a expulsé les juifs du royaume pour y rétablir la paix et a fait brûler le Talmud devant Notre-Dame de Paris, d’où la joie de rabbins devant son récent incendie, y voyant le signe d’une vengeance de Yahvé (sic)…

« La France c’est Israël et Israël c’est la France » (sic), écrit encore Zemmour !

Certes, sous les injonctions notamment de Francis Kalifat, président de la Licra, envers nos hommes politiques, la France est en train de devenir Israël …

C’est devant l’appui du sieur Ryssen aux déclarations « zemmouriennes », que Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, lui avait aussi adressé une lettre très sévère qu’il m’avait communiquée.

Lors de l’Entretien qu’il a fait avec l’abbé Rioult qui vient de publier un livre sur La Question juive, Ryssen a vainement essayé de lui faire admettre « qu’il fallait s’appuyer sur les juifs pour nous prémunir de l’Islam » (sic).

Or le sieur Ryssen oublie, à moins qu’il ne l’occulte, que c’est l’ « intelligentsia juive » qui de la décolonisation, à l’immigration, pousse à cette politique d’invasion.

Il semble aussi méconnaître un texte que j’ai pourtant très souvent cité, du rabbin Touitou qui, entre autres rabbins, se réjouit de l’invasion de l’Europe et de sa destruction par l’Islam, car « cela annonce la venue du Messiah ».

Or de tout cela M. Hervé Ryssen s’est bien gardé d’y revenir pour se justifier de mes mises en garde et a voulu jouer, par ses mensonges, à l’honnête homme blessé … !

Dans sa rage impuissante devant le tort que lui portent mes mises en garde, il vient de demander sur la chaîne VK, si l’on pouvait l’aider à connaître le nom de mes collaborateurs…

Pour leur promettre, comme à moi, de leur casser la figure … ?!

Compte tenu de son admiration du sionisme, le moins qu’il puisse faire, est de brûler son stock d’invendus de ses livres antisémites et d’en écrire d’autres, plus adaptés, à son revirement…

J’attends avec intérêt que cet individu produise les textes et déclarations qu’il m’a mensongèrement imputés, pour se victimiser.

Comment appelle-t-on un individu qui tourne casaque et trompe ses lecteurs ?

Une « planche pourrie » !

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président des Cercles Nationalistes Français

Suite de l’Affaire « Léo Taxil » et de ses imputations abjectes

COMMUNIQUÉ DU 10 JUILLET 2019

 

Suite de l’Affaire « Léo Taxil » et de ses imputations abjectes

 

Dans mon Communiqué du 17 juin, j’avais réagi au piège qui m’avait été tendu par une prétendue « dame » du nom de Saint-Jean d’Angély, sous prétexte de me proposer un local pour mes Entretiens mensuels à Paris avec mes collaborateurs.

Curieusement, ce nom est celui d’un « conventionnel » qui avait réussit à imposer à la Convention, l’entrée des juifs dans la société française.

J’en ai exposé les péripéties dans mon livre La Maçonnerie, ce qui semble indiquer que ce « Léo Taxil » suit de près mes textes.

Or, cet individu qui a essayé de me tendre ce piège pour me menacer si je ne cessais pas mes Conférences et Entretiens, à l’annonce de ma Conférence du 6 juillet sur De Gaulle, a perdu toute mesure !

Constatant que je poursuivais mes activités éditoriales en dépit de ses menaces, il s’est « lâché » dans un texte diffamatoire qui révèle la turpitude de sa pensée et de ses mœurs en m’imputant des comportements ainsi qu’à ma collaboratrice, que seul un esprit perverti comme le sien peut imaginer.

Le plus intéressant de sa missive était qu’il présentait des appuis de personnes de nos milieux…, dans l’ordre d’apparition, de MM. Alain Soral, Florian Rouanet, Johan Livernette, Yvan Benedetti, Henry de Lesquen. (1)

Immédiatement, j’avais réagi dans un message le 2 juillet, leur demandant de confirmer ou d’infirmer, leurs textes d’appui à la prose du dénommé « Léo Taxil ».

À ma grande surprise, compte tenu du lourd passif existant entre nous, Henry de Lesquen a répondu, niant formellement être l’auteur du texte qui lui était imputé, de même que Florian Rouanet.

Aucun des autres « contributeurs » ne m’a répondu …

Or « qui ne dit mot consent », ce qui compte tenu des propos orduriers tenus par le dénommé « Léo Taxil », jauge de leur propre turpitude et désir de vengeance à mon égard du fait de mes mises en garde à leur encontre…

J’en prends bonne note …

 

Philippe Ploncard d’Assac

 

Président des Cercles Nationalistes Français.

 

(1)

Elle est marrante celle-là ! Plon-plon a encore la dalle. On va peut-être le recontacter avec E&R pour qu’il nous fasse des conférences sur la sexualité chez les francs-macs…

AS ( Alain Soral, nda )

——

Bonsoir monsieur « Taxil »,

Une affaire de mœurs le concernant donc. Les numéros et références sont justes. Cela à l’air crédible. Le côté people m’intéresse modérément m’enfin amusant de voir qu’à tout dénoncer il se prend finalement un sacré retour de bâton. Il se défend en disant qu’il joue le jeu, ce qui est d’un ridicule…

Le Israël vaincra semble être un faux-semblant, mais le piège est bien réussit.

Cordialement,

FR ( Florian Rouanet, nda )

——

Monsieur Taxil,

Je ne sais pas qui vous êtes et peu m’importe. J’interviens tout simplement car ces derniers mois, et il y a de cela quelques années, Ploncard s’est répandu dans mon dos et publiquement en basses attaques. L’heure est venue de dire stop.

Il dit vrai quand il explique que je l’ai contacté quand j’avais des difficultés financières. J’étais au chômage et c’était difficile pour moi de nourrir ma femme et ma fille. J’ai demandé à Ploncard de vendre ses livres moyennant une ristourne. Il a eut du mal à céder, on aurait dit un vendeur du sentier. Un vrai radin alors qu’il a très bien gagné sa vie et habite une superbe propriété à La Garde. 

S’il était vraiment catholique, il n’aurait pas étalé mes soucis d’argent au grand jour. Pourquoi avait-il besoin de dire que ma femme est musulmane dans ses vidéos ? Cela ne regarde que moi et personne d’autres, si ce n’est Notre Seigneur Jésus Christ. De même, quand il est venu à Toulon pour réaliser nos entretiens vidéos, j’ai remarqué, et mes collaborateurs peuvent en témoigner, qu’il posait beaucoup de questions sur mon épouse. Il fut même très insistant. Je n’en dis pas plus, mais nous avions tous trouvé cela bizarre. Cet homme sème la division dans le milieu nationaliste et la division est l’oeuvre du démon comme le dit le Christ.

Voici ma dernière vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=qLNVU8hHJ34 J’exprime les choses très clairement.

Léon Taxil, si vous êtes juif, convertissez-vous, si vous êtes catholique, bravo à vous d’avoir révélé au grand jour le jeu trouble de ce pitoyable personnage.

Johan Livernette

——

Serge de Beketch avait révélé au grand jour que la femme de Jacques était égyptienne. Ploncard a honte d’avoir pour génitrice une descendante de pharaon (peut-être juive) lui qui se veut le héros de la cause nationaliste. Trêve de plaisanterie. Son père a tout mon respect. Pour lui je n’ai que du mépris. Dans son dernier numéro, il me reproche ma coupe de cheveux. Cela en dit long sur le niveau d’intelligence de ce monsieur.

Y.B

——

Taxil,

Le comportement que vous évoquez concernant Philippe Ploncard d’Assac n’a rien d’étonnant pour ceux qui le connaissent un tant soit peu. Sa verve anti-nationaliste, son amour de François Fillon ou François Bayrou sont aussi des signes de sa névrose et de ses penchants candaule

Henri de Lesquen

Réponse de Philippe Ploncard d’Assac à ses calomniateurs

 

COMMUNIQUÉ DU 17 juin 2019

RÉPONSE DE PHILIPPE PLONCARD d’ASSAC À SES CALOMNIATEURS

 

Depuis un certains temps je reçois des menaces d’individus non identifiés, me sommant de cesser mes Conférences et Entretiens sous peine des pires conséquences.

J’y ai déjà répondu dans mes derniers Entretiens en dénonçant ces procédés d’intimidation auxquels, c’est évident, je n’ai pas l’intention de céder.

Devant l’échec de cette première tentative une deuxième a vu le jour autour du 15 mai par un curieux montage.

Je recevais une invitation d’une certaine Mme Marie-Charlotte de Saint-Jean d’Angély curieuse de savoir ce que je savais de certains comportements du sieur Yvan Bénédetti.

Devant mon refus de lui répondre, elle me proposait de mettre à ma disposition son appartement de 300 m2 dont sa bibliothèque de 70m2 pour mes Entretiens mensuels et m’invitait à dîner chez elle.

Dès le début, comme je l’ai relaté dans mon Entretien du 1er juin, j’avais décelé différentes allusions à des thèmes que j’ai traités, notamment celui de Regault de Saint-Jean d’Angély ce conventionnel qui réussi à faire accepter l’entrée des Juifs dans la société française.

Nom dont cette personne s’affublait.

D’autres allusions, son adresse rue des Acacias, le restaurant « distingué » qu’elle décrivait à coté de chez elle le Crabe tambour qui n’existe pas, ses références à son majordome qui devait nous servir des homards à dîner et la dérive affectueuse qu’elle exprimait dans ses dernières correspondances, tout cela m’avais fait tiquer et j’en avais fait des gorges chaudes avec mes collaborateurs…

Tout cela je l’ai rappelé dans notre dernier Entretien.

Curieux de voir où cette collaboration offerte allait aboutir, je me rendais à l’heure dite le 30 mai au prétendu domicile somptueux annoncé de cette dame…

Inutile de dire qu’elle n’existait pas dans cet immeuble miteux du 18 rue des Acacias…

Mes soupçons d’un canular étaient donc confirmés.

Rentrant à mon hôtel je trouvais un message sur mon ordinateur, me moquant et me menaçant à nouveau si je n’arrêtais pas mes activités politiques. Menaces se terminant par «nous sommes partout » « Israël vaincra »…

Comme on a pu le voir dans ma réponse lors de mon Entretien du 1er juin, je n’ai pas cru un instant que cette opération venait des milieux juifs, car contrairement aux menaces que la LDJ m’avait déjà envoyé, le type d’expression ne pouvait venir que de « nos milieux » dont je ne cesse de dénoncer les infiltrations et les dérives sionistes de certains ….

Il semble que ma réponse ait mis le feu aux poudres, car maintenant ils sont passés à de pures calomnies sur des prétendus comportements sexuels que j’aurais eu avec cette « dame » en compagnie de ma collaboratrice Diane !!!

C’est ce que tend à accréditer un certain Léon Taxil, autre allusion significative.

C’est parfaitement ignoble et mensonger.

Les prétendus textes qu’ils citent pour accréditer leurs calomnies, mélange des réponses que j’ai faites poliment à cette « dame », avec des textes que l’on m’impute, totalement mensongers, car je ne les ai jamais écrit, notamment la proposition d’une partie coquine à trois que j’aurai faite !!!!

Il est évidemment déplaisant d’être victimes de ce genre de procédés indignes, mais leurs auteurs ne se rendent pas compte dans leur rage, qu’ils révèlent à quel point mes mises en garde portent vu le nombre constamment croissant de visionnage de mes Conférences et Entretiens puisque c’est cela qu’ils m’intiment d’arrêter.

Je n’aurai sans doute pas perdu mon temps à écrire ce Communiqué, si ma collaboratrice Diane n’était pas salie par la même occasion par ces individus.

Voilà à quels extrêmes se sont abaissés ces voyous que je dérange avec mes collaborateurs.

La longueur de la liste des personnes ou organes auxquels ils ont voulu donner une très large diffusion à leurs ignominie, interpelle :

Cela va entre autres de Mgr. Fellay, à Mgr. Rey de Toulon, jusqu’au rabbin Ron Chaya…, au cardinal Barbarin, à François Bayrou, au recteur de la mosquée de Paris, Le Point.fr, etc, etc…

Qu’ils sachent que cela ne restera pas sans réponse de notre part et que nous recherchons activement l’envoyeur…

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président des Cercles nationaliste français

Communiqué des Cercles Nationalistes Français du 19 avril 2019

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

19 avril 2019

            Au de là de l’origine, accidentelle ou criminelle, de l’incendie de Notre-Dame de Paris, comme pour nombre d’atteintes à nos églises, non protégées par l’État contrairement aux bâtiments de la communauté juive, ce drame a un sens dans le contexte de l’état de l’Église et de la France.

            – L’incendie de Notre-Dame symbolise l’incendie dans l’Église moderniste qui a perdu tout sens missionnaire pour se faire admettre par le Sanhédrin moderne.

            L’annonce d’une conférence récente vient le confirmer :

            Il s’agit d’une réunion les 17 au 19 avril à la Sainte Baume près de Toulon sur « La découverte de nos racines », « découvrir le judaïsme : conférences, témoignages, danses israéliennes, louanges, prières, temps fraternels »

            Il n’y aurait rien à redire si dans l’annonce, n’était annoncée la participation « de Mgr. Dominique Rey évêque de Fréjus-Toulon, du Père Beaublat et du Père Coudray, directeur SNRJ à la Conférence des évêques de France…, et enseignant au séminaire israélite de France » (sic) !!!!

            Voilà donc où en est l’Église sous la conduite de ses pasteurs d’aujourd’hui, à célébrer « les racines du judaïsme » oublieux du Nouveau Testament… !

   Cet aplatissement de l’Église et notamment de l’épiscopat français devant le judaïsme, ne tient aucun compte des blasphèmes du Talmud envers le Christ et oublie les vaticinations haineuses de nombre de rabbins.

Celles des rabbins Ron Chaya et Touitou qui, dans sa vidéo du 1 juillet 2015, se réjouissait :

“Le mashia’h [מָשִׁיחַ , messie] ne viendra que quand Edom, l’Europe, la chrétienté sera totalement tombée. “Donc je vous pose la question : “C’est une bonne nouvelle que l’Islam envahisse l’Europe”? “C’est une excellente nouvelle, ça annonce la venue du mashia’h”. 

Ainsi, le judaïsme tente de se servir de l’Islam pour détruire la chrétienté.

Cela sans oublier l’attitude constamment hostile d’Israël envers les communautés chrétiennes en Palestine occupée, aussi, cet aplatissement de trop de clercs devant le judaïsme, constitue une trahison envers Celui qu’ils sont censés défendre.

Tel est l’incendie qui ravage aujourd’hui la chrétienté, symbolisé par l’incendie de Notre-Dame de Paris.

            – L’incendie de Notre-Dame de Paris symbolise aussi l’état de la France, dont la charpente chrétienne, nationale et ethnique, se consume sous les efforts des ses ennemis laïcs et bibliques.

            Et pourtant on sent, même au travers de certaines réactions du monde politique, comme une stupeur, comme une tétanie suite à un électrochoc, comme une prise de conscience brutale, d’une catastrophe nationale, de ce que représente ce drame.

            Parmi les déclarations, nous avons relevé, entre autres, celle de Rome, bien mièvre, sans âme, et surtout celle, très étrange, de Laurent Nunez, dont on connaît l’appartenance, adjoint au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, affirmant que « la structure de Notre-Dame est définitivement endommagée »…, comme s’il envisageait déjà sa destruction par mesure de sécurité des riverains…

Il faut aussi relever, la déclaration du président de la République, promettant la reconstruction de Notre Dame en cinq ans, mais en tenant compte, symboliquement, de l’évolution du monde… 

Nous sommes ainsi devant une tentative, soit de démolition de Notre-Dame, symbole trop visible qui dérange, sous prétexte d’insécurité, soit de récupération de ce symbole de la France catholique pour en modifier le sens, conformément aux orientations philosophiques de la République …

-*-

Venons-en maintenant à l’événement proprement dit, l’incendie et à ses causes.

Plusieurs faits sautent aux yeux :

1°- Comment se fait-il que dans les minutes qui ont suivi l’annonce de l’incendie, les journaux télévisés aient affirmés avec un bel ensemble, que c’était « un accident » ? 

            Comment pouvaient-ils l’affirmer aussi vite et avec une telle unanimité, comme en réponse à une directive … ?

            Cela évoque la rapidité de l’information lors de la destruction des tours de Manhattan à New-York le 11 septembre 2001, annonçant aussi dans les minutes qui suivaient l’identité des responsables de l’attentat !

On avait découvert les passeports des dits criminels dans les décombres fumants, mais pas les boîtes noires des appareils qui étaient introuvables (1)…

2° – Comme lors de précédents attentats en France, on apprend par Le Parisien du 16 avril, qu’un exercice anti incendie avait eut lieu la semaine précédente, après la dépose des saints qui garnissait le toit de N-D.

3°-  Selon LCI, « deux foyers d’incendie auraient été repérés » à Notre-Dame de Paris, information reprise par le site belge La Dernière Heure, et le quotidien Le Monde du 16 avril qui s’en est emparé pour dénoncer « le « complotisme » d’extrême droite ».

4°- Peu à peu des témoignages d’experts se font jour.

Ainsi, un ancien ingénieur en chef de la cathédrale pendant 13 ans, Benjamin Mouton, a déclaré sur le Direct de LCI le 16 avril devant David Pujadas :

Reprenant les propos de son successeur Philippe Villeneuve, Benjamin Mouton affirme auprès de Batiactu, site des professionnels du bâtiment, que ce dernier était « totalement incrédule » quant à la cause accidentelle de cet incendie d’autant que « les travaux n’avaient pas encore démarré, l’on était en train de monter les échafaudages ».

« En 40 ans d’expérience, je n’ai jamais connu un incendie de la sorte ». « La protection incendie mise en place dans la cathédrale était à son plus haut niveau ». « Lorsque je me suis occupé de la détection incendie, qui a été un dispositif très onéreux, il fallait très peu de minutes pour qu’un agent aille faire la levée de doute ». « Nous avons fait remplacer de nombreuses portes en bois par des portes coupe-feu, nous avons limité tous les appareils électriques, qui étaient interdits dans les combles », conclu Benjamin Mouton auprès de Batiactu.

Un expert du secteur de la construction, confie également son incompréhension auprès de Batiactu :

« L’incendie n’a pas pu partir d’un court-circuit, d’un simple incident ponctuel. « Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre ». « Le chêne est un bois particulièrement résistant ».

Autre témoignage reçu : « Malheureusement, je pense que ce n’est pas un accident. « Je suis une ancienne étudiante de l’Ecole du Louvre diplômée en Histoire de l’art. « J’ai visité la charpente de Notre Dame avec des architectes des Bâtiments de France, il y a plusieurs années. « Cette charpente de bois du 12e siècle était protégée comme jamais ! « Chaque intervention est toujours accompagnée par des historiens, des architectes, des experts, aucun travaux n’est envisagé sans une prudence extrême, pas de source de chaleur, PAS DE CHALUMEAU, pas d’appareil électrique, un système d’alarme performant, et une surveillance très stricte. « Je pense que nous finirons par apprendre que c’est un incendie criminel ».

            Nous sommes donc devant un faisceau de présomptions mais aussi de faits, qui accréditent la thèse criminelle et démentent la thèse officielle.

            Or comme le dit le dicton romain :

« Qui bono », à qui profite le crime ?

            Il faut signaler à ce propos les informations déversées par les médias mentionnant des déclarations de musulmans qui se seraient réjouis du drame, ce qui fait partie de la stratégie sioniste, pour rabattre les catholiques vers Israël.

Par contre, pas un mot d’autres témoignages que nous recevons, de musulmans  appelant les Français à défendre leur Foi et leurs symboles religieux !

            Une autre information donnée par le magasine américain Newsweek du 15 avril révèle qu’au même moment où Notre-Dame brûlait à Paris, un incendie se déclarait à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le troisième site sacré de l’Islam et au cœur du conflit israélo-arabe.

Là encore, le feu sortait du toit de la salle de prière Marwani, ce que confirme la Palestine News Agency, porte-parole officiel de l’Autorité nationale palestinienne.

Cette étrange conjonction d’incendies de deux des principaux lieux de cultes de la Chrétienté et de l’Islam, ne peut que mener aux mêmes soupçons que nous soulevons à chaque attentat en France où à l’Étranger, vite attribués à des « islamistes » qui sont liquidés avant toute enquête !

À nouveau, comme à chaque attentat on nous suggère des explications :

L’utilisation de chalumeaux lors des opérations de consolidation des structures ou un court-circuit … Or toute installation électrique est interdite et il n’est pas fait usage de chalumeaux, ce que tous les experts qui se sont exprimés, confirment.

            N’est-il pas étrange aussi, que l’incendie de Notre-Dame de Paris, d’une signification religieuse considérable pour la chrétienté et la nation française, soit intervenu en pleine Semaine Sainte commémorant la Crucifixion du Christ et sa résurrection … ?!

            D’où la question qu’il faut reposer à nouveau :

            « Qui bono » ? « À qui profite le crime » … !

Serait-ce un aveu ? Baruch Marzel, politicien israélien du parti Otzma Yehudit, s’est moqué de l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, considérant que c’était une “punition divine car le talmud a été brûlé devant cette cathédrale en 1200. Cf. https://medias-catholique.info/un-politicien-israelien-se-rejouit-de-lincendie-de-notre-dame-de-paris-y-voyant-une-punition-divine/27788

C’était sous Saint Louis !

En tout cas la coïncidence de l’incendie avec la conférence du président de la République, prévue une heure et demi plus tard, lui aura permis de suspendre son allocution concernant les revendications des Français qui attendent toujours…

-*-

Progressivement les médias tentent de détourner le rôle de Notre-Dame, comme symbole d’unité de la France, pour lui donner un sens historique, politique, très orienté…, évoquant le sacre de Napoléon, le roman de Victor Hugo, ou le Te Deum à Notre-Dame pour la Libération en présence de De Gaulle, comme si l’histoire de Notre-Dame de Paris n’avait commencée qu’à la Révolution.

Bien évidemment, aucun des commentateurs ne rappelle, un autre événement significatif à Notre-Dame et pour cause : l’interpellation du Père Panicci, prédicateur à Notre-Dame qui, le 25 mars 1945 dénonçait les crimes du pouvoir gaullo-communiste à la Libération, « ce régime d’abattoir », qui résonne encore sous ses voutes… !

L’incendie de Notre-Dame de Paris comporte aussi un symbole. Alors que l’autel moderne qui sert à la célébration du Nouvel Ordo, a été enseveli sous les gravats, l’autel d’origine surmonté de la statue de la Vierge, est resté intact. C’est là comme un message à l’Église moderniste d’aujourd’hui qui, de déviations en déviations et reniements, disparaît sous les décombres des conséquences de Vatican II.

-*-

            Quoi que cherchent à imposer maintenant le Pouvoir et les médias pour récupérer le drame, ou pour occulter ses causes, incontestablement il s’est passé quelque chose qui, espérons-le, permettra de rompre la spirale du déclin de l’Église et de la France.

            Sinon le réveil sera douloureux et brutal !

En tout cas il risque de l’être pour Emmanuel Macron et Édouard Philippe que l’on voir ricaner en arrivant sur les lieux de l’incendie, avant de prendre un air attristé devant les caméras officielles…

Leur ricanement est lourd de signification au moment où l’on apprend qu’il y a eu deux points de départ de l’incendie, ce qui avec les autres éléments que l’on connaît, confirme l’origine criminelle du drame.

D’autant que l’on apprend que le ministère de la Culture vient d’ « interdire aux architectes des monuments historiques d’encore répondre aux interviews au sujet de la cathédrale Notre-Dame de Paris ».

À qui profite le crime ?

Il semble que nous ayons là, la réponse …

 

Philippe Ploncard d’Assac

Président de Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 5 avril 2019 des Cercles Nationalistes Français

RÉPONSE A MONSIEUR JOHAN LIVERNETTE

 

____

 

« Merci de retirer votre communiqué de ce jour qui se base sur un courriel issu d’un piratage. Je vous avais pourtant informé du piratage de ma boîte mail dans un précédent message.

« Au lieu d’en tenir compte, vous avez préféré mettre cela sur la place publique…

« Sachez que moi aussi je pourrais très bien mettre sur Internet un courriel (en pièce jointe) particulièrement déplacé de votre part que vous avez envoyé, récemment dans mon dos, à la mère de mes enfants. Donc à votre place, je supprimerai immédiatement ce communiqué du 5 avril et je cesserai de jouer à ce jeu ridicule qui dessert à l’évidence la cause nationaliste.

« De plus, vous ignorez visiblement que mettre à la vue de tous des adresses e-mail (ce que vous avez fait avec Saglio, Bourbon et moi-même) passe sous le coup de la loi 91-646 du 10 juillet 1991.
Johan Livernette

 

____

 

  Monsieur,

 

      En réponse à votre nouveau message de ce jour, que je reproduis ci-joint pour la bonne compréhension des lecteurs, vous vous enfoncez-vous-même :

Comme pour le prétendu appel téléphonique que j’aurais fait selon vous à votre compagne et alors que vous m’assuriez que vous n’étiez pas l’auteur de cette accusation, vous récidivez en m’accusant d’avoir envoyé un mail à votre compagne. cf. copie ci-dessus :

        « Vous avez envoyé, récemment dans mon dos, à la mère de mes enfants« . 

Or, lorsque je lit le texte que vous m’imputez, deux choses sautent aux yeux : 

1° Je n’écris jamais Très chère Madame,

2° Je ne signe jamais « Monsieur Philippe Ploncard d’Assac » ….

C’est débile !

       Quant à votre allusion à la loi 91-646 du 10 juillet 1991 que je bafouerais en donnant votre mail, je ne fait que répondre à vos délires et en informer qui de droit.

       Pour rappel aux ignorants de ce que je vous reproche : 

       1° Il y a cinq ou six ans, vous m’avez contacté me proposant de faire des Entretiens avec vous sur la maçonnerie, le mondialisme etc…

       2 ° Puis, vous m’avez demandé pour vous aider financièrement, de pourvoir vendre mes livres moyennant une remise comme pour les libraires, ce que j’ai accepté.

       Parmi eux figurait mon livre La Maçonnerie.

       3° Lorsque j’ai constaté au bout de quatre mois que vous commenciez à faire des conférences sur le sujet sans citez les emprunts que vous faisiez à mon livre, j’ai rompu avec vous en vous en expliquant la raison.

       4° Loin de vous en excuser, vous avez persisté et lorsque vous avez publié votre livre La Franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture, j’ai constaté à nouveau les nombreux emprunts que vous avez fait à mon livre, ne serait-ce que dans les expressions.

       Cela continue puisque dans votre dernière conférence sur le sujet, vous reprenez exactement la même définition de la maçonnerie dans mon livre et dans mes conférences sur le sujet …

       5° La meilleure preuve de votre plagiat, est que dans la liste des auteurs que vous avez consulté pour écrire le vôtre, vous vous gardez bien de mentionner le mien que vous avez pourtant vendu…, car ceux qui aurait été tenté de comparer les deux, auraient vite fait de comprendre…

      Tout cela vous le savez très bien et il semble que vous ayez d’étranges oublis lorsque vous allez « à confesse » …

      Si je prends la peine de faire ce rappel qui vous est douloureux, c’est uniquement à l’intention des personnes de bonne foi qui ne connaissent pas vos procédés.

      J’en resterai là, car je ne tiens pas à perdre davantage de temps avec vous, mais je tiens à ce que la vérité sur vos procédés soit connue.

      Quant aux prétendus messages téléphonique ou écrits que vous m’imputez, à moins que ce soit une accusation gratuite de votre part pour me discréditer, vous feriez bien de voir autour de vous qui pourrait vous en vouloir …

 

 

P. P. d’Assac

Communiqué du 5 avril 2019 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ

 

5 avril 2019

 

 

Depuis le 29 mars j’ai reçu, coup sur coup, différents messages signés JOHAN LIVERNETTE, parmi lesquels un daté du 28 mars, adressé à son éditeur M. Bruno Saglio des Éditions Saint-Remi que je ne citerai pas, car il touche à un aspect de la vie privée du sieur Livernette qui m’indiffère.

 

De prime abord, j’ai pensé que ces envois avaient été une erreur d’aiguillage, car vu mes critiques envers son comportement, plagieur de mon livre La Maçonnerie, il n’avait aucune raison de m’associer à ses problèmes de couple…

 

Peut-être, autre hypothèse, s’agissait-il d’un règlement de compte au sein de la nébuleuse « sédévacantiste », de quelqu’un ayant eu un différent avec ce Livernette, cherchant mon appui contre lui ?

 

Je n’avais donc aucune intention de réagir, estimant que j’avais dit ce qu’il était nécessaire de faire savoir sur ce personnage mineur.

 

Or un dernier envoi signé « Johan Livernette » m’oblige à y répondre vu les mensonges éhontés, formulés à mon encontre :

———- Forwarded message ———
From: Johan Livernette <livernette@gmail.com>
Date: jeu. 4 avr. 2019 à 12:13
Subject: Re: Fw: Un leurre total diffusé par J.Bourbon : Re: Un demi-siècle de cataclysme!!!
To: Fabrice BOURBON <jeromebourbon@yahoo.fr>
Cc: Bruno Saglio <b.saglio@saint-remi.fr>

Avec de tels amis, nous n’avons pas besoin d’ennemis !
Rassurez-vous, j’ai eu droit à la même attaque (illégitime) par le même procédé, lorsque mon dernier livre est sorti (attaque motivée certainement par la jalousie et l’orgueil).
On attend qu’il y ait, de sa part, autant de virulence sur la juiverie, avec nos vrais ennemis donc. Mais là, on risque d’attendre longtemps…

Pour info : le sénile Ploncard harcèle la mère de mes enfants de coups de fil pour lui soutirer des infos sur moi avec des questions d’ordre privé ! Ce qui est hallucinant, surtout en ce temps de carême.

Bon courage.
Bonne journée.

Johan

 

Que cela soit bien clair, je n’ai jamais « harcelé sa compagne de coups de fils », n’ayant même pas son téléphone !

Bien au contraire, c’est elle qui, le 3 avril, m’a téléphoné pour me demander de ne plus parler d’elle … !!!?

 

La seule allusion que j’ai faite à l’égard de cette personne, remonte à plus d’un an environ.

C’était en rapport avec le comportement du sieur Livernette, donneur de leçon de morale du haut de son « sédévacantisme », dont j’ai eu de nombreux échos de la part de ses victimes, alors que sa situation de couple devrait l’inciter à plus de modestie…

 

D’où la question, le couple a-t-il voulu me provoquer, monter un coup contre moi pour me discréditer, ou bien une tierce personne aurait-elle téléphoné en se faisant passer pour moi, en vue d’ envenimer les choses  ?!

 

Je passerai sur l’amabilité de son « sénile Ploncard » qui dépeint le primaire Livernette qui ne sait me répondre que par des insultes ou en me menaçant physiquement…

 

Par contre, je ne peux m’empêcher de sourire à sa déclaration :

« On attend qu’il y ait, de sa part, autant de virulence sur la juiverie, avec nos vrais ennemis donc. « Mais là, on risque d’attendre longtemps »…

 

Ce pauvre Livernette perd les pédales et révèle à nouveau sa légèreté et sa capacité de mensonge et de duplicité.

 

En effet, avant de sortir de pareilles inepties, il ferait bien de se documenter.

 

À deux reprises, dernièrement, j’ai été pris à partie par le site de la Ligue de défense juive, suite à mes conférences de novembre et décembre dernier, dans lesquelles je mettais en évidence la mainmise juive sur la France…

 

Par contre la LDJ, n’a pas jugé bon de s’intéresser au médiocre Livernette , qui par son action « sédévacantiste » sectaire, est un allié pour le judaïsme, contre l’Église.

 

Pour conclure, je ne peux qu’être perplexe devant cette brusque irruption du sieur Livernette.

 

La seule hypothèse qui me semble cohérente, est que ma dénonciation de son plagiat de mon livre, porte et le discrédite.

 

Ou alors, il faudrait admettre qu’une tierce personne du milieu « sédévacantiste », victime de ce Livernette, s’amuse à utiliser son mail pour régler ses comptes en y mêlant différentes personnes, MM. Jérôme Bourbon, L-H Rémy, Bruno Saglio et moi-même.

 

            J’attends donc un démenti du sieur Livernette concernant ses imputations mensongères et calomnieuses, accompagné de ses excuses quant à son comportement inadmissible, de longue date…

 

 

P.P. d’Assac

Président des Cercles nationalistes français.