Incendie de Notre-Dame de Nantes

COMMUNIQUÉ du 18 juillet 2020
 
 
Après Notre-Dame de Paris et tant d’autres églises en France, pour la deuxième fois, la cathédrale de Nantes a été prise pour cible.
 
On est surpris que contrairement à l’incendie de Notre-Dame de Paris, cette fois le parquet de Nantes a lancé une enquête pour incendie volontaire au lieu d’en impliquer des mégots comme le pouvoir macronien l’avait imposé pour Notre-Dame et ainsi exclure toute enquête criminelle, alors que plusieurs départs de feu avaient aussi été détectés…
 
Selon le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, « trois départs de feu » ont été observés à l’intérieur de la cathédrale de Nantes, ce samedi matin, ce qui évidemment exclu la cause accidentelle.
 
On ne peut que le féliciter tout en attendant avec curiosité la réaction du Pouvoir central au travers du nouveau ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin …
 
Pour rappel, mes conférences de mai et de juin 2019 à Paris sur l’incendie de Notre-Dame et celle faite à Reims « Pourquoi nos Églises brûlent-elles » ? du 10 novembre 2018.
 
Lien vers les conférences
L’incendie de Notre-Dame de Paris : https://www.youtube.com/watch?v=VVQsRUii5zQ
Pourquoi nos Églises brûlent-elles ? : https://www.youtube.com/watch?v=RT6r_RUj6bY
 
 
                                                                                                          Philippe Ploncard d’Assac
                                                                                     Président des Cercles nationalistes français

3 réflexions au sujet de « Incendie de Notre-Dame de Nantes »

  1. cet une honte mais rien d’étonnant avec ce régime anti chrétien ils veulent détruire la chrétienté à travers les incendie de nos cathédrales et nos églises.

  2. quand c’est une synagogue qui brûle c’est un acte antisémite (ce qui est rare), et quand c’est une cathédrale (ou une église) ce n’est jamais un acte anti-chrétien.
    Tiens, tiens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.