Le coup de pied de l’âne (Extrait de La Politique n°230)

Bien plus que la surprenante libération anticipée d’Hervé Ryssen dont n’avait pas bénéficié le révisionniste Vincent Reynouard, ce sont les premières paroles de Ryssen à sa sortie qui relancent aujourd’hui ce que j’avais appelé l’Affaire Ryssen-Zemmour.
Elle concernait son retournement de veste en faveur de la ligne zemmourienne, visant à rallier les milieux “nationaux” et l’Armée, aux intérêts sionistes. Là encore j’avais été bien seul à mettre en garde envers cette trahison ce qui allait me valoir, et à moi seul et à mes collaborateurs, la vindicte du sieur Ryssen. Furieux d’être démasqué il m’accablait publiquement d’injures et de menaces de mort (1), sans que les “catholiques” Jérôme Bourbon et Alain Escada qui invitent Ryssen à leurs activités, ne réagissent. Même silence chez Alain Soral pourtant inventeur de la formule national-sionisme pour désigner la tactique zemmourienne …
Aussi ce n’est pas sans un certain amusement que j’ai découvert la réaction écoeurée d’Alain Soral envers Ryssen qui, pas plus tôt sorti de prison manifestait son ingratitude et sa malhonnêteté en réclamant l’argent récolté qui a servi à sa défense (2).
Malhonnêteté évidente, car Soral avait mis à sa disposition son avocat Me Viguier qui, Ryssen ne pouvant légalement le faire en son nom, avait organisé une cagnotte pour sa défense. qui, de ce fait « ne lui aura rien coûté » souligne Alain Soral. Comme Bourbon, il avait mis en vente les livres de Ryssen dont le fruit lui avait été remis. Or pas plutôt sorti de prison que Ryssen se comportait en ingrat d’où la colère de Soral qui, mieux vaut tard que jamais, rappelait mes mises en garde envers la trahison idéologique de Ryssen (3). Sa trahison était à nouveau patente puisque comme le relève Alain Soral, “Hervé Ryssen devant le juge, sans même qu’on le lui ai demandé, a juré en pleurant que plus jamais il ne parlerait du sujet de quatre lettres” … autrement dit, ”juif” ! Aplatissement qui jauge le courage de cet individu grossier, menteur,  vindicatif et finalement d’une écoeurante lâcheté. Soral fait en outre quelques rappels intéressants :
– Il confirme le rapprochement de Floriant Philippot avec Zemmour ce qui n’a rien d’étonnant, car il a déjà pour avocat l’hypersioniste Goldnadel. Ce même Goldnadel qui veut forcer les
catholiques à rallier les Juifs, simple rappel à ceux qui trouvent Philippot si bien !
– Soral rappelle aussi la trahison d’Aymeric Chauprade qui, pas plutôt élu sur une liste FN l’avait  répudié comme allait le faire plus tard Robert Ménard…
Pour rappel, j’avais publié dans La Politique N° 149, p.3, le fac-similé de l’inscription de Chauprade en maçonnerie !
– Soral, souligne l’entêtement de Jérôme Bourbon à soutenir Ryssen porte-coton de Zemmour, alors que Bourbon se dit anti zemmourien et en dépit des documents que je lui avais fournis.
Pire encore, en publiant la plainte de Ryssen devant le Conseil de l’Ordre des avocats contre Me Viguier auquel il doit sa libération, Bourbon prend le parti de Ryssen contre Soral (3), alors que, nouvelle preuve de son allégeance au “groupe à quatre lettres”, il aurait dû réagir. Cf. Soral, 1h.-1.04.
Ceci dit, je voudrais relever une incohérence qui m’a étonné dès le début :
Comment ce fait-il que Soral, Bourbon et autres, aient soutenu Ryssen en vendant ses livres, alors que par son ralliement au sionisme zemmourien, il a ipso facto renié ses propres livres …!!!
Seul un sentimentalisme mal placé peut l’expliquer comme le reconnait Soral qui, floué, m’appelle à la rescousse pour recadrer l’affaire Ryssen. Soral, 2h17min14. Dès le début l’affaire Ryssen est indissociable de l’Affaire Zemmour qui allait commencer en 2016.
Dans ma conférence du 8.10.16 : »La démocratie pourrit tout, détruit tout, les conséquences », j’avais déjà mis en garde envers la stratégie zemmourienne en expliquant ce qui la motivait notamment à la fin de la conférence lors des questions/réponses. https://goo.gl/fKmtEQ.
En outre, l’un des commentaires à la suite de la publication de cette vidéo rappelait :
“Ryssen vous attaque en permanence ces derniers temps ce qui tend à renforcer l’idée que vous êtes dans le vrai”. Ainsi, dès 2016, devant mes mises en garde envers la stratégie d’Éric Moïse
Zemmour, le pseudo antisémite Hervé Ryssen s’en prenait à moi pour mes mises en garde et ce dans le silence général de “nos milieux” de Jérôme Bourbon, à Alain Escada, à Alain Soral, et autres, aux “abonnés absents”… Il en découle que le ralliement de Ryssen à Zemmour était déjà en cours dès cette époque au moins et l’on connait le rôle joué par une juive auprès de Ryssen que nous avons déjà signalé. Ce sont mes mises en garde répétées contre Zemmour et son désormais féal Ryssen, qui allaient faire exploser de haine celui-ci dans une vidéo qu’il me consacrait le 14.9.2019 auquel j’avais dûment répondu le 16.9.2019. Évidemment, j’avais mis en lumière leur petit jeu qui jusque là, était passé inaperçu de “nos milieux” …
Le décor ainsi planté, venons-en au fond de l’Affaire Zemmour. Éric Moïse Zemmour, juif kabyle, dont la famille était devenue française grâce au décret Crémieux, allait se faire connaître
en prenant la défense du maréchal Pétain. C’est là, une vieille ficelle de camouflage auquel d’autre ont eu recours pour se placer dans “nos milieux”, toujours aussi naïfs, tel entre autres le “sedevacantiste” Adrien Abauzit qui par ailleurs nie tout complot judéo-maçonnique…
Dans un Communiqué du 14 septembre 2016, j’avais relevé qu’invité d’Yves Calvi sur RTL le 7 septembre 2016, à propos de son livre Un quinquennat pour rien, Zemmour avait révélé sa stratégie. Sous prétexte de nous prémunir de l’invasion migratoire, il plaidait pour une
nouvelle “opération Ronces”, allusion à la bataille d’Alger, et annonçait la reconquête des banlieues par l’Armée française avec l’aide de “spécialistes de Tsahal” !
Il assurait :“C’est quelqu’un de très proche de état-major qui me l’a assuré”.
“Le plan est prêt”.
C’était du temps du très sioniste général Pierre de Villiers, homme des Américains (4).
Or, dans son plaidoyer en vue de cette guerre civile à laquelle il pousse, Zemmour se gardait de remonter à la cause essentielle de l’invasion migratoire.
C’est-à-dire l’action de ses coreligionnaires de l’ “intelligentsia juive”. Les Attali, Minc, B-H Lévy, Soros, et les médias juifs, l’Express, Libération, Le Nouvel Obs, etc…, qui y poussent de
toutes leurs forces surtout depuis Nicolas Sarkozy, Hollande et maintenant Macron.
C’est donc vouloir éteindre le feu à l’aide des incendiaires…
Son livre Un Destin français et ses interventions médiatiques, allaient confirmer sa tactique sioniste en occultant la mainmise juive sur la France et son utilisation de l’Islam pour nous détruire, car il ne peut ignorer les propos du rabbin Touitou dans sa vidéo du 1.7.2015 :
“Le mashia’h [מָשִׁחי ,ַmessie] ne viendra que quand Edom, l’Europe, la
chrétienté sera totalement tombée”.
“Donc je vous pose la question : “C’est une bonne nouvelle que l’Islam envahisse l’Europe”?
“C’est une excellente nouvelle, ça annonce la venue du mashia’h”.
En outre, il se réjouissait que, dans ce but, l’Islam soit “le balai d’Israël, contre la chrétienté” !
Telle est la haine juive qu’escamote le juif Zemmour dans son prétendu Destin français dans lequel il ose affirmer : “Israël a été pendant des siècles le modèle de la France” (sic).
 “La France devient à son tour le modèle d’Israël”.
“Les deux nations sont condamnées sous peine de mort à retrouver leur intimité ancestrale”. (Pages. 89-90).
“Intimité ancestrale” ?! Quelle “Intimité ancestrale” alors que les rois de France étaient obligés  périodiquement d’expulser les Juifs pour calmer l’exaspération populaire devant l’usure
juive et autres trafics … humains ! Il occultait ainsi dans son livre, la vérité historique que pourtant le Conseil représentatif des Juifs de France (Crif) a tenu à rappeler au travers du Petit bréviaire de Richard Rossin sur Les expulsions des Juifs de France qui en dénombre douze,
toujours pour les mêmes raisons. Voilà ce qu’occulte Zemmour, comptant sur l’ignorance des Français d’aujourd’hui de leur Histoire censurée par l’Éducation nationale de la République judéomaçonique pour leur faire avaler sa stratégie sioniste. Et que penser de son autre énormité
qualifiant Saint Louis de “roi juif” …!!!
Ou encore son allusion à “Tsahal, l’armée israélienne, renoue avec l’enthousiasme des soldats de l’an II”, elle démontre que pour Zemmour la France n’est pas celle issue du baptême de
Clovis, mais celle qui, comme pour le Juif Badinter et Henry de Lesquen, est issue de la Révolution ! Voilà ce que les “imbéciles utiles” des milieux dits “nationaux” gobent sans en comprendre le sens ni les conséquences ! Or, c’est à cette stratégie juive que le prétendu auteur antisémite Hervé Ryssen se ralliait trahissant ses lecteurs. On comprend ainsi que, démasqué par
mes mises en garde répétées, il n’ait su me répondre que par des insultes, des menaces de mort appelant à “aller déféquer (sic) sur ma tombe” annoncée…!!! Voilà pourquoi je ne peux que me
réjouir qu’Alain Soral ait enfin compris à quel individu il avait bien naïvement apporté son aide.
Puisse cette rétrospective de l’Affaire Ryssen-Zemmour à laquelle il m’a invité(2), lui servir, car comme moi Soral à touché à ce qui jusqu’ici est gobé par l’imbécilité des “nationaux” …

P. P. d’Assac

(1) Vidéo de Ryssen du 14 septembre 2019
(2) Vidéo de Soral Odysée de 1h. à 1h.04.
(3) idem
(4) Conseiller à la Boston consulting Cie

3 réflexions au sujet de « Le coup de pied de l’âne (Extrait de La Politique n°230) »

  1. A qui profite la probable candidature de 2022 de Zemmour ?
    Pas a Marine le Pen qui sera battue au premier tour certainement et bien probablement a cause de Zemmour et ses proches que des énarques , des amis républicains proche de Sarkozy , et surtout Robert Ménard maire de Béziers , Philippe Martel ex chef de cabinet de Marine le Pen , Sarah Knafo , diplômée de l’ENA en 2019 , Paul-Marie Couteaux ancien porte-parole de la campagne de Marine le Pen , aujourd’hui membre du Parti Chrétien Démocrate et directeur de la revue le Nouveau Conservateur , et Marion Maréchal , Nicolas Dupont-Aignan , la députée Emmanuelle Ménard (épouse de Robert Ménard) l’écrivain Michel Onfray , le romancier Michel Houellebecq , et tant d’autre car la liste est très longue malheurs !II!
    Eric Zemmour a plus envie qu’avant d’être candidat. Il pourrait attirer des gens que Marine le Pen n’est pas capable d’attirer , selon le maire de Béziers , Robert Ménard. Alors vous en passez quoi monsieur Philippe Ploncard d’Assac ?

  2. A qui profite la probable candidature présidentielle de 2022 de Zemmour ?
    Pas a Marine le Pen qui sera battue au premier tour certainement et bien probablement a cause de Zemmour et ses proches que des énarques , des amis républicains proche de Sarkozy , et surtout Robert Ménard maire de Béziers , Philippe Martel ex chef de cabinet de Marine le Pen , Sarah Knafo , diplômée de l’ENA en 2019 , Paul-Marie Couteaux ancien porte-parole de la campagne de Marine le Pen , aujourd’hui membre du Parti Chrétien Démocrate et directeur de la revue le Nouveau Conservateur , et Marion Maréchal , Nicolas Dupont-Aignan , la députée Emmanuelle Ménard (épouse de Robert Ménard) l’écrivain Michel Onfray , le romancier Michel Houellebecq , et tant d’autre car la liste est très longue malheurs !II!
    Eric Zemmour a plus envie qu’avant d’être candidat. Il pourrait attirer des gens que Marine le Pen n’est pas capable d’attirer , selon le maire de Béziers , Robert Ménard. Alors vous en passez quoi monsieur Philippe Ploncard d’Assac ?

  3. Bonjour Monsieur Ploncard d’Assac pas une seule faille dans vos analyses .Merci de continuer à nous éveiller.Je vous écoute depuis 1 5 mois seulement cela a largement suffire à combler mes lacunes dans le domaine politique de la France.Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.