Communiqué du 19 aout 2017 des Cercles Nationalistes Français

Les récents attentats de Barcelone et de la station balnéaire de Cambrils, puis en Finlande, après ceux dans d’autres villes européennes

Communiqué du 19 juillet 2017 des Cercles Nationalistes Français

Le général Pierre de Villiers, Chef d’État major des Armées vient de démissionner.

Devant une nouvelle coupe budgétaire de près d’un milliard euros, après celles en cascades imposées par

Lettre ouverte à François Fillon

La Garde le 3 mai 2017

À Monsieur François Fillon

Monsieur le Premier Ministre,

Comme vous-même tout le premier, mes amis et moi sommes horriblement déçus de votre échec et je pense que pour l’avenir de la France que nous défendons, il faut se pencher sur les causes qui y ont amené. Tout d’abord permettez-moi de regretter que vous ayez décidé à chaud d’annoncer que vous voteriez Macron ! Cela vous a causé un tors immense auprès de ceux qui vous ont appuyé dont je suis.

Incontestablement sur l’ensemble de votre campagne vous avez été très mal conseillé, sans compter les trahisons. Certes, on peu comprendre votre écœurement devant les trahisons multiples de votre clan et du manque de lucidité de ceux qui n’ont pas compris que pour faire barrage à Macron, il fallait voter pour vous dès le 1er tour pour l’empêcher d’y être.

Votre réaction semble avoir été « puisqu’ils n’ont pas compris que j’étais le barrage à Macron, et bien ils auront Macron » … Cela on peu le comprendre, sans l’approuver, mais hélas, comme l’on dit, vous vous êtes tiré une balle dans le pied.

Autre aspect qui a rebuté nombre de mes partisans, alors que beaucoup de Français ont apprécié vos évocations de nos racines historiques constitutives, par contre et j’en suis, nous n’avons pas du tout apprécié vos invocations aux Lumières et aux « grands ancêtres » de la Révolution, car les principes issus du baptême de Clovis, sont contraires à ceux de la Révolution qui les détruits. Ils ne sont pas miscibles !

On peut comprendre que vous ayez essayé de faire l’union la plus large possible, puisque hélas nous sommes dans cette démocratie inorganique issue des sophismes de 1789, mais en pratique votre calcul a échoué car vous n’avez satisfait, ni les uns ni les autres.

Il en a été de même de votre allégeance aux instances juives par vos propos, entre autres,  sur la Rafle du Vel d’Hiv. Comme Marine Le Pen, vous vous êtes incliné devant la doxa du « politiquement correct » car, comme elle vous avez oublié que la France avait été vaincue et qu’elle était sous la botte de l’occupant…

Cela grâce aux responsables de la IIIème République qui avaient déclaré la guerre à l’Allemagne sur ordre des lobbies qui la voulaient, alors que la France avait été désarmée par le Front populaire de Léon Blum…

Ainsi comme Marine Le Pen et comme tant d’autres Français, vous avez été formaté par une Histoire écrite par les responsables de la Débâcle, revenus avec De Gaulle dans « les fourgons de l’Étranger » et les communistes.

Dès ma prise de contact avec vous à la veille de votre victoire de la Primaire de la droite, je ne vous ai pas scellé ma détestation de De Gaulle dont vous vous parez comme tous les autres de Marine Le Pen, à Macron, aux socialiste, aux communistes et aux lobbies antinationaux… Étrange unanimité !

Or De Gaulle, c’est nos seulement le parjure à l’Algérie française, la décolonisation criminelle, et ses conséquences dont l’immigration-invasion que vous entendiez combattre, mais c’est aussi le lâche de 1916, se rendant sans combattre aux Allemands alors que ses collègues qu’il relevait au front, avaient tenu.

C’est aussi le déserteur de 1940, partant en Angleterre avec le général Spears de l’Intelligence Service, alors même que l’armistice n’était pas signé. C’était donc une désertion en temps de guerre, d’où la décision du président Lebrun, pas de Pétain…, de ne pas signer sa promotion au grade de général et de le faire traduire devant un tribunal militaire qui devait le condamner à mort.

Si je tiens à marquer ces points de désaccords, c’est que la France et les Français, dont vous êtes, vivez sur ces mensonges écrits par ceux qui aujourd’hui occupent intellectuellement et politiquement la France.

La France ne se relèvera qu’en tournant le dos à cette histoire frauduleuse et en revenant à ses principes constitutifs, pas en évoquant les « grands ancêtres », à Clemenceau responsable de la tuerie de 14-18 par allégeance à la maçonnerie, ni à De Gaulle qui a remis à l’honneur la maçonnerie interdite par le Maréchal. Vous avez mon livre sur la maçonnerie et j’ose espérer que vous aurez maintenant des loisirs pour le lire et découvrir ce que l’on vous a toujours caché.

Je crois toujours, contrairement à d’autres, que vous aimez sincèrement votre pays et que vous êtes vous-même, victime de l’enseignement républicain auquel naguère vous reprochiez d’occulter nos racines, de Clovis, à Jeanne d’Arc…

Voilà Monsieur le Premier Ministre, ce que je souhaitais vous dire courtoisement, pour vous faire comprendre quelques-unes des causes pour lesquelles, vous avez perdu. Vous avez eu affaire à des montages odieux contre vous et les vôtres, et dans le creux de la vague nous vous avons soutenus car, nous pensions que vous étiez le meilleur candidat possible pour remettre de l’ordre dans ce malheureux pays.

Aujourd’hui, le seul moyen qui vous reste de remonter dans l’estime de nombreux Français est de revenir sur votre calamiteuse et trop rapide déclaration du soir du 1er tour et de déconseiller à vos partisans de voter Macron, car trop de Français ne comprennent pas qu’après avoir traité à juste titre Macron de Hollande bis, vous fassiez voter pour lui !!!

Je souhaite que cette épreuve vous soit salutaire et vous aide à comprendre où sont vos véritables amis.

J’espère que, comme votre dernier message semble l’indiquer, vous n’avez pas l’intention de laisser tomber.

Ce serait dommage, car il y a à la droite des Républicains des Français qui souhaitent voir disparaître cette enseigne qui n’a jamais autant mérité l’expression d‘UMPS …

Sincères salutations.

Docteur Philippe Ploncard d’Assac

Communiqué du 23 avril 2017 des Cercles Nationalistes Français

Les peuples n’ont jamais que ce qu’ils méritent.
Pour nous François Fillon était un choix de raison pour empêcher Macron comme nous l’avions fait aux Primaires de la droite contre Sarkozy et Juppé.
 
Du fait de l’aveuglement d’une certaine droite dite extrême qui n’a pas fait ce calcul, nous aurons l’homme des Rothschild et de la gauche qui va se refaire derrière son masque.
 
Le résultat de ce soir est la parfaite démonstration de ce que j’ai dénoncé dans mes dernières conférences, de la perversité de la démocratie inorganique.
 
Nous regrettons que François Fillon se soit cru obligé de prôner le ralliement à Emmanuel Macron.
Nos voies divergent et se séparent là, comme sur d’autres points antérieurs.
 
Quelques soient nos réserves envers Marine Le Pen et sa « dédiabolisation » à outrance, et le peu de confiance que nous avons dans son entourage immédiat, nous la soutiendrons au 2ème tour.
 
Mais surtout, plus que jamais nous prônons l’entrisme discret au sein du Front national.
 
Quant à nous, nous continuons notre combat doctrinal, car c’est lui qui à terme permettra la constitution d’une élite, seule capable de restaurer la France.
 
Ne vous découragez pas, travaillez.
 

P. P d’Assac
Président des Cercles Nationaliste Français

Communiqué du 20 avril 2017 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS, 20.4.2017

 
Tout aura été fait au cours de ces derniers mois par le matraquage politico-médiatique des « pseudo-affaires » Fillon, pour occulter le débat des idées, la comparaison des programmes et l’incidence qu’ils auront sur l’avenir de la France.
Aussi, je voudrais à la veille du 1er tour qui va conditionner l’issue de l’élection présidentielle, que ceux qui hésitent soient conscients de l’enjeu.
 
Il s’agit là de pure mathématique.
Si François Fillon, n’est pas au 2ème tour, ce sera la porte ouverte à Emmanuel Macron, voire à J-L Mélanchon, qui tout deux prônent plus d’immigration au nom du mondialisme qu’ils représentent à quelques nuances près.
Dans ce contexte Marine Le Pen n’aura aucune chance, car ce sera « l’union sacrée » du Front républicain.
 
Il suffit de voir l’assemblage hétéroclite, mais très significatif, des soutiens d’Emmanuel Macron.
Cela va du communiste franc-maçon Robert Hue, au « catholique moderniste » François Bayrou, à l’hyper libéral ancien du mouvement Occident Alain Madelin, à « l’intelligentsia juive » au complet avec toute la kyrielle des Attali et autres B-H Lévy, jusqu’au franco-israélien Patrick Drahi qui possède la plupart des moyens d’information-désinformation de France dont BFMTV, RMC, le Nouvel Obs, L’Express, et jusqu’à SFR, etc…
N’oublions pas non plus, la plupart des ministres socialistes qui l’ont rallié, qui espèrent se pérenniser sous le masque du « libéral » Emmanuel Macron.
Il ne sera qu’un Hollande bis qui n’a été « créé » et lancé médiatiquement que dans ce but
Il est donc impératif de voter François Fillon au 1er tour pour empêcher cette manœuvre,
C’est pourquoi je demande à ceux qui seraient tentés de voter Marine Le Pen dès le 1er tour, ou de s’abstenir, de comprendre qu’ils risquent de faire passer Macron, le candidat du Système.
 
En outre, par rapport à ses concurrents, pour avoir soigneusement suivi tous les débats et conférences, c’est le programme de François Fillon qui nous semble le plus apte à relever la France, sans aboutir immédiatement à un blocage de la Nation ce qui serait le cas si Marine Le Pen l’emportait.
Il faut savoir aller par étapes dans la reconquête, ne pas rêver d’une révolution nationaliste pour demain, mais procéder discrètement, sous peine d’être immédiate-ment neutralisé par le Système.
 
-*-
 
L’annonce de l’attentat soi-disant déjoué, n’est que l’amorce de la solution de dernière chance du Système pour avoir le prétexte de bloquer et reporter les Présidentielles, comme je l’annonce depuis plus d’un an dans mes Conférences et Entretiens successifs.
 
Aussi, je voudrais rappeler à ce sujet, l’information donnée par Valleurs Actuelles N° 2811, du 2.3.2017, que nous avons citée dans La Politique N° 184, avril 2017.
Elle rejoint mes mises en garde précédentes :
 “Le Conseil Constitutionnel se serait réuni deux fois fin février pour étudier les possibilités de report du scrutin en cas de “déstabilisation” politique” entraînant une “insincérité” de l’élection présidentielle” (sic), allusion à “la menace d’une ingérence de la Russie que François Hollande lui-même a accréditée dans un entretien au Monde”.
“Mais aussi, un attentat terroriste à l’approche du premier tour, faisant muter l’État d’urgence en “État de siège” … !
 
C’est en fonction de cet ensemble de données que je voterai et que je vous demande de voter pour François Fillon au 1er tour.
 
Si le pouvoir politico médiatique entre les mains de qui l’on sait, s’est à ce point acharné contre lui, c’est que bien qu’issu du Système, le Système ne le reconnaît plus comme l’un des siens.
C’est lourd de signification et doit faire réfléchir et inciter à voter pour lui  le 23 avril 2017.
 
Du choix qui sera fait par les indécis, cette date marquera le début du relèvement de la France, l’arrêt de sa descente vers les oubliettes de l’Histoire ou la poursuite de la destruction de la France.
Ne vous laissez pas tromper par des annonces ou des ralliements de dernière heure, telles celles d’un Sarkozy ou d’un Juppé pour vous dégouter.
D’une part ils n’ont pas le choix et d’autre part c’est un coup bas contre François Fillon qu’ils ont combattu avec acharnement, pour sembler l’assimiler à eux.
Ne soyez pas dupes.
 
Dernière information que je viens de recevoir :                
Selon le Communiqué de M. Jean Paul Garraud, Avocat général près la Cour d’appel de Poitiers, « Le Parquet financier ne poursuit pas pour emploi fictif »                                                                      

« Cela veut donc dire qu’il n’y a pas les éléments en l’état du dossier pour mettre en examen François Fillon ».                                                                                                                                                                                                         

« Une mise en examen n’a donc pas été requise ».                                                                                                             

« C’est donc l’abandon de l’accusation d’emploi fictif ».
 
Démonstration supplémentaire de l’action du Pouvoir contre François Fillon :                          
Le silence médiatique total fait sur cette information capitale … !
 
Chères Amies et Amis, vous qui me suivez depuis longtemps, et celles et ceux qui me découvrent chaque jour au travers de mes Conférences et Entretiens, je vous demande de bien réfléchir aux enjeux de cette consultation, que l’on vous occulte.
 
La meilleure configuration que l’on puisse souhaiter pour la progression de nos idées, c’est d’avoir au 2ème tour le choix Fillon/Marine, afin de  droitiser le débat.
 
Vive la France, à bas la République des lobbies !
 

Philippe Ploncard d’Assac
Président des Cercles nationalistes français

Communiqué du 2 mars 2017 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

2 MARS 2017

Plus que jamais, je soutiens François Fillon ne serait-ce que du fait de l’instrumentation de la justice aux ordres des lobbies philosophiques et bibliques.

À ceux qui tombent dans le panneau de la désinformation et de la calomnie politique, je voudrais leur faire observer que dans la mesure où François Fillon, pourtant issu du Système, est à ce point attaqué par les tenants du Système, c’est qu’ils ne le reconnaissent plus comme l’un des leurs et qu’ils en ont peur.

Si François Fillon est autant persécuté au travers d’une Justice sous la coupe du ministre de la Justice, le franc-maçon Jean-Jacques Urvoas, c’est parce que les responsables de la destruction de la France savent qu’ils seraient les premiers à souffrir du grand nettoyage annoncé d’aller « très vite et très fort » après son élection.

C’est là dessus que je continuerai à défendre François Fillon contre la meute qui vise à imposer un Macron pour qui « il n’y a pas de culture française », qui insulte notre oeuvre civilisatrice en parlant du « crime contre l’humanité de la colonisation ».
Celui qui est soutenu par les Cohn-Bendit, Julien Dray, Jacques Attali, Alain Minc, Claude Bébéar (Axa), Xavier Niel, Marc Simoncini de Meetic, Thierry Pech de Terra Nova, Patrick Drahi, Pierre Berger, Gérard Collomb, sénateur-maire socialiste de Lyon et Christine Lagarde, coupable, mais pas justiciable aux yeux de cette même justice qui cherche à éliminer François Fillon !
C’est le ralliement de l’anti-France ce qui devrait faire réfléchir !

Aussi, je mets en garde celles et ceux qui ne comprendraient pas cet enjeu, qu’ils porteront la responsabilité de faire élire l’homme de la finance cosmopolite, des lobbies destructeurs de notre pays et de la gauche qui se masque derrière lui pour se maintenir au pouvoir.

Qu’ils ne viennent pas ensuite pleurer des conséquences de leur bêtise, de leur aveuglement, de leur lâcheté, ou de leur complaisance…

Quant à nous avec nos différentes structures, les Cercles Nationalistes français, la Société de Philosophie Politique, notre Lettre d’Information La Politique, et mes Entretiens et Conférences, nous continuons notre travail de formation pour reconstituer les élites politiques décimées par l’Épuration gaullo-communiste.

Philippe Ploncard d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 16 janvier 2017 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

16 janvier 2017

 
ERRATUM ET MISE AU POINT

 
Dans mon article, « Ce qui se cache derrière la « Dissidence », La Politique N° 181, sur Daniel Conversano, San Giorgio et autres, une malencontreuse inversion de noms me fait attribuer la paternité de «La France Orange mécanique» de Laurent Obertone, à Daniel Conversano.
Je tiens donc à en rétablir la paternité, ce qui ne change absolument rien à mon analyse sur cette nébuleuse crypto sioniste, qui veut se faire passer pour « nationaliste ».
La simple analyse de leurs textes et de leurs accointances en démontre la duplicité.
 
Quant à la filiation de cette mouvance au travers de la revue Ring et de la maison d’édition du même nom, avec les Alexandre del Valle, Ivan Rioufol, Elisabeth Roudinesco, Pierre-André Taguieff, Guy Millière, David Abiker, Philippe Bilger, le criminologue Xavier Raufer, auteur avec Alain Bauer, ancien Grand-maître du Grand-Orient, d’un livre, Violences et insécurité urbaines, il ont tous pour commun dénominateur d’être sionistes et de nier le complot judéo-maçonnique…, tel l’ « aristo » Lesquen sur son blog de campagne Présidentielle.
Je renvoie donc à ce sujet, à la documentation d’Alain Soral sur le sujet que je n’ai nulle raison de mettre en doute.
 
Il est tout à fait révélateur que Conversano dans sa réponse à mon article «Ce qui se cache derrière la « Dissidence » essaie de « noyer le poisson ».
Il n’en est pas à une volte-face près, lui qui niait être l’auteur de «Jésus m’a tuer», qu’il a supprimé sur Internet après le scandale provoqué et qui par défit dans la réponse qu’il m’a faite, a annoncé qu’il allait le publier à nouveau…
On verra s’il en a le courage.
 
Ce que l’on aura  surtout retenu de sa « réponse », c’est sa vulgarité, sa négation des propos qu’il a tenus avec San Giorgio revendiquant leurs origines juives et surtout son argument final,  « écrasant », se déculottant pour montrer ses fesses…
 
Cela devient une obsession chez lui, déjà constatée par ses aveux honteux à ce sujet, visibles sur une autre de ses vidéos, d’une abjection totale.  
 
Autre aspect à relever, l’ « aristo » Lesquen s’est précipité pour apporter son soutien à l’ « élégant » Conversano, par le biais de l’un des multiples blogs derrière les quel il fait sa promotion, Étudiants avec H2L ‏@jeuneslesquen …
 
Que du beau monde !
 

 
Philippe Ploncard d‘Assac
 
Président des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 20 décembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

À QUI PROFITE LE CRIME ?!!!

L’ambassadeur russe en Turquie vient d’être assassiné par un policier turc et l’ambassade américaine a essuyé des tirs.
Telle est l’information brute des médias.

Première réflexion : La différence entre ces deux informations, c’est que l’ambassadeur de Russie a été liquidé, mais que les tirs contre l’ambassade des États-Unis n’ont fait aucune victime.

Analysons donc.
Réaction primaire : Comme c’est un policier turc qui est coupable, c’est donc la faute d’Erdogan et les rapports entre la Turquie et la Russie vont se détériorer.

Or à qui cela profite-t-il, sinon aux États-Unis, furieux du rapprochement entre la Turquie et la Russie, après le complot avorté attribué par le président Erdogan, aux “stratèges” néo-cons juifs du Pentagone ?!

On nous rejoue ainsi la provocation de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, à Sarajevo prélude de la 1ère Guerre mondiale.

Si l’on comprend cela, alors l’affaire est limpide :
Brouiller à mort Moscou avec Ankara et tenter d’enclencher un conflit local après avoir échoué en Syrie et tenter de pousser à une IIIe Guerre Mondiale.

Et les Américains, aux abois, croient que Vladimir Poutine va tomber dans le piège …?!

P. P. d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 26 novembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

Bien que le gaullisme et le manque de précision sur les problèmes de société tels que l’avortement ou l’Europe communautaire nous dérange chez François Fillon, par contre nombre d’autres points dont son attitude sur l’enseignement, la discipline à l’école, le retour à l’enseignement des fondamentaux de notre histoire tels Clovis et Jeanne d’Arc, comme il l’a mentionné, nous apparaissent comme une rupture par rapport au « politiquement correct » ambiant.

De même ses positions sur l’immigration et la remise en ordre en France nous semble positives.
En conséquences nous conseillons de voter pour François Fillon pour faire barrage à Alain Juppé le candidat du Système que les socialistes appuient par la voix de J-M Le Guen…

La meilleure équation est que se retrouvent au second tour des Présidentielles, Marine Le Pen et François Fillon.
Cela ne pourra que droitiser la politique française.

Ceux qui ne le comprendront pas, pas plus qu’ils n’avaient compris le danger de voter Sarkozy en 2007 et en 2012, porteront la responsabilité de l’aggravation de la situation en France sur tous les sujets cruciaux.
Qu’ils ne viennent pas pleurer après.

Philippe Ploncard d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 9 novembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS, 9. 11. 2016

         Au delà du personnage Trump quelque peu exaspérant et caricatural, c’est ce que représente sa victoire qui est important :

         Le réflexe de l’Amérique blanche face à l’Amérique multiraciale et multiculturelle imposée par le lobby judéo-maçonnique qui par ce biais tente de détruire l’Amérique comme la France et les pays européens sous le poids de l’immigration-invasion.

         C’est le réflexe anti-Système de ceux que le Système démo-ploutocratique de Wall-Street ruine et déclasse dans la société.

         Sa victoire est celle aussi de certains milieux du Renseignement américain, qui comme après le 11 septembre 2001, ont réagi contre les mensonges officiels et les turpitudes du clan Clinton qui a du souci à se faire sur son comportement passé et présent.

          Quant à ce que fera Trump il faut attendre et voir venir.

          Ce qui semble, en dépit de ses mamours au lobby juif, AIPAC, B’naï B’rith et autres, c’est qu’il ne sera pas un va-t-en guerre contre la Russie comme « dame » Clinton et que donc les dangers de IIIème guerre mondiale soient écartés pour le moment.

           En outre, son élection à l’encontre de tous les sondages, de toute la presse dressée contre lui, ne pourra que renforcer Marine Le Pen et François Fillon en butte aux mensonges des médias et aux sondages mensongers.

                                                                                                                                                  P. P. d’Assac

Communiqué du 18 octobre 2016 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

 

18 octobre 2016

 

Scandaleux et ignoble

 

-I-

 

         Le guet-apens au cocktail Molotov contre deux voitures de police en faction pour protéger une caméra de vidéo surveillance en lisière de la cité de la Grande-Borne à Viry-Châtillon (Essonne), n’est qu’un épisode de la guerre civile qui se prépare :

         Un entraînement à la guérilla urbaine.

 

         « Ils sont arrivés sur le côté, cagoulés et ont cassé les vitres du véhicule avec des pavés pour y jeter des cocktails Molotov.

         « Il y avait la volonté de tuer car selon les premiers témoignages, ils ont tenté de les empêcher de sortir »…

         « Appelée en renfort la seconde patrouille subira la même attaque

         « Des individus organisés et armés comme cela, ça demande une préparation.

         « Cette attaque est préméditée dans un contexte de guerre de territoire terrible… », témoigne un policier.

 

         Cette volonté de tuer sciemment, n’est qu’une façon de tester les capacités de résistance de la police et la volonté politique censée la diriger. 

 

         Trois choses sont à souligner dans cette sanglante affaire :

         – La façon commando dont l’attaque a été menée comme l’explique un représentant du syndicat Alliance 91 à BFMTV:

          « Une quinzaine d’individus ont assailli les voitures de police vers 15 heures ».

         « Visés par des cocktails Molotov, les policiers ont été empêchés de sortir de leur véhicule en feu par des jets de pierres ».

 

         – L’aveuglement de certains représentants de la police qui se limitent à regretter tel Thierry Mazet, du syndicat Alliance, le manque de moyens dans les rangs des forces de l’ordre et appelle benoîtement à la « grève du zèle » de la police !

 

         Manque de moyens certes, mais surtout manque de volonté du Pouvoir d’éliminer physiquement cette racaille des « zones de non-droit, car une question se pose :

         Pourquoi alors que les policiers ont été caillassés pour les empêcher de sortir de leur véhicule pour qu’ils y brûlent vivants, les policiers n’ont pas tiré dans le tas pour se dégager ?!

         Avaient-ils des ordres de ne pas faire usage de leurs armes de la part du ministère de l’Intérieur pour éviter une explosion des banlieues, explosion qui de toute façon viendra de démission en démission ?!

         Étaient-ils seulement armés ?

 

         – On a un aperçu de cette trahison de la hiérarchie et de son mépris envers les forces de l’ordre, par le premier commentaire du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, condamnant par des formules lénifiante l’agression faite par des « sauvageons »… !

 

         Quel mot délicat pour désigner des assassins agissant avec préméditation et organisation pour protéger leurs trafics dans ces zones de non-droit que sont devenues les banlieues.

 

         C’est à cela que l’on jauge la complicité des pouvoirs publics avec cette racaille, car s’ils voulaient réellement éradiquer ce fléau qu’ils ont laissé se développer de gouvernements libéraux en gouvernements socialistes, ils commenceraient par fermer nos frontières à l’afflux constant de migrants pour la plupart des hommes jeunes, véritable vivier pour la guérilla urbaine qui émerge progressivement.

 

         Dernier « incident » en date qui démontre le développement de cette guérilla urbaine et la responsabilité du Pouvoir par sa mansuétude, ce qui est arrivé le 17 octobre au lycée de Tremblay en France tel que relaté par Le Parisien :                                                                                                « Nouvel accès de violence, ce lundi, en milieu de matinée, aux abords du lycée professionnel Hélène-Boucher, à Tremblay-en-France.

         « Une demi-douzaine d’individus ont semé le désordre devant l’établissement à partir de 8heures.

         « L’un d’eux a jeté un cocktail Molotov qui a atterri dans l’enceinte du lycée », indique une source policière.

         « La proviseure est alors sortie pour s’expliquer avec les fauteurs de troubles et elle a été frappée. Fortement choquée, elle a été évacuée par les secours.

         « En l’espace de dix jours c’est la troisième fois que cet établissement est le théâtre de violences.

         « Un pic avait été atteint début octobre lorsque plusieurs dizaines d’assaillants s’étaient massés devant le lycée.

         « Munis de projectiles et de barres de fer, ils avaient visé la façade et fait brûler deux voitures.

         « Retranché dans les locaux, le personnel n’avait subi aucune violence physique. Mais, en retour, le lycée avait été fermé une journée et les enseignants avaient fait jouer leur droit de retrait ».

 

         Encore des « sauvageons » dira Bernard Cazeneuve … ?!

 

-II-

         Entre minimisation des faits et compte-rendus fantaisistes ou men-songers, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur franc-maçon, membre du Grand-Orient, se distingue régulièrement.

 

         L’exemple le plus évident n’est-il pas la façon mensongère dont le ministère de l’Intérieur a présenté le carnage du 14 juillet à Nice que nous avions dénoncé dans notre précédent Communiqué :

         L’absence de tout véritable barrage et de présence policière sur la Promenade des Anglais et les pressions exercées par le ministère de l’Intérieur sur la responsable de la vidéo-surveillance de Nice, la policière Sandra Bertin pour qu’elle témoigne, à contrario, de ce qu’elle n’avait pas vu sur les enregistrements ?!  

 

         Oubliée la plainte pour diffamation déposée par Bernard Cazeneuve contre la policière Sandra Bertin rétive à affirmer que qu’elle n’avait pas vu sur les enregistrement vidéo que de surcroit le ministère de l’Intérieur, lui ordonnait de détruire…

 

         À la place de la vérité sur ce drame, une cérémonie de pleurnicheries avec François Hollande, avec dépôt d’une rose à l’énoncé du nom de chaque victime tuée et petite musique d’accompagnement et psychologues de service…

 

         Dans l’émotion ainsi relancée, cela permettait de faire oublier toutes les questions que l’on se pose sur les véritables commanditaires de ces drames qui endeuillent la France.

 

         On ne fait des Français que des pleureuses !

         Jusqu’à quand vont-ils l’accepter ?!

 

Communiqué du 12 septembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 12 Septembre 2016

 

Invité d’Yves Calvi sur RTL le 7 septembre 2016, à propos de son dernier livre Un quinquennat pour rien, Éric Zemour annonçait une prétendue “opération Ronces” de « reconquête des banlieues” par l’Armée française avec l’aide de “spécialistes israéliens” de Tsahal … !

*

Il comparait cette action à venir à la bataille d’Alger, ajoutant:
“C’est quelqu’un de très proche de l’état-major qui me l’a assuré.
“C’est la Bataille d’Alger qui recommencera.
“Je n’ai pas donné le nom de l’Opération Ronces en vain.
“Le plan est prêt”.

*

Qu’y a-t-il de vrai dans cette information qui circule dans les milieux de la droite “nationale” athée ou catholique voire prétendument “nationaliste” et juifs bien sûr qui tous s’en réjouissent.
De Fdesouche, à Riposte laïque (1), Breizatao (2), à lebreviairedespatriotes, etc… et toutes une série de blog et de sites juifs et israéliens, ce ne sont que cris de joie…

*

Ces milieux de droite ne voient pas la similitude de ce qu’invoque Zemour, avec la décision criminelle imposée par les Rothshild, par le Décret Crémieux.
 Par ce décret au seul bénéfice de la communauté juive d’Algérie, elle acquérait, d’un seul coup et en bloc la nationalité française, contrairement aux musulmans qui venaient de se battre pour la France contre la Prusse en 1870 (1).

*

Déjà la République avait choisi le monde juif contre le monde musulman qui, lui, nous avait été fidèle.
Ce fut la cause majeure de la guerre d’Algérie et de sa perte.

L’annonce de Zemour est incendiaire, car c’est proposer d’éteindre le feu de l’Islam que le Pouvoir judéo-maçonnique a réveillé pour nous détruire, à l’aide de l’incendiaire…!

C’est vouloir créer les conditions d’une guerre civile alors que le problème de l’immigration peut et doit être réglé par l’arrêt de l’immigration et la suppression de tous les avantages économiques qui attirent cette immigration massive.

Ainsi, Éric Zemour prétendument défenseur du Maréchal Pétain pour mieux influer sur les milieux “nationaux” et catholiques, est un vrai agent sioniste.

*

Par sa déclaration provocatrice, il tend à utiliser l’Armée française pour préserver les intérêts juifs en France.
Or l’immigration-invasion à laquelle l’ “intelligentzia juive” pousse sans arrêt par les Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Jacques Attali, B-H Henry Lévy, les différentes organisations juives du CRIF à toute une série de rabbins haineux, pour détruire la France catholique, commence à leur faire peur par l’antisémitisme qui s’en dégage, conséquence du comportement criminel d’Israël en Palestine occupée, en Syrie et en Irak, par États-Unis interposés.

Certes le général Benoît Puga prosioniste, proche des milieux néoconservateurs juifs américains (4), ou le général Pierre de Villiers dont Éric Zemour se dit proche, tous deux anciens conseillers de Nicolas Sarkozy, puis de François Hollande, à l’Élysée, pourraient être sensible à la rhétorique d’Éric Zemour.

Quels que soient les fondements de cette annonce provocatrice, il aura réussi un beau coup de publicité pour son livre…
“Chassez le naturel , il revient au galop”… !

*

Souhaitons que ce soit la seule chose vraie de cette affaire qui ne peut servir que les intérêts sionistes que l’on retrouve chez le très étrange Boris Le Lay qui défend la même thèse que Zemourn comme un mot d’ordre avait été passé…

Soulignons pour terminer, l’attaque de Zemour contre Marine Le Pen, le 12 septembre à LCI matin (LCI).

Serait-ce le patriotisme antimondialiste de la Présidente du Front national qui dérange les sionistes dont il est  ?!

 

*

P. P. d’Assac

 

(1) Invité aux 50 ans des Journées chouannes de Chiré-en-Monteuil avec le républicain crypto maçon Henry de Lesquen et autres invités surprenants…
(2) De l’étrange Boris Le Lay, passé de l’anti mondialisme au pro sionisme…
(3)  P. P. d’Assac. Le Nationalisme français. Éditions de la Société de Philosophie Politique
(4) P. P. d’Assac. L’Armée française face à la destruction de la nation. Éditions S.P.P. À paraître prochainement.

Communiqué du 11 septembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

11 septembre 2016

     Comme il fallait s’y attendre, les grands médias du monde entier ont repris en coeur la fable du gouvernement
Bush, sur le drame du 11 septembre, ne tenant aucun compte des résultats des recherches et témoignages d’experts qui se sont penchés sur les données techniques du drame.

*

     Or il est avéré aujourd’hui que seul le minage des fondations des tours, pouvait avoir produit leur effondrement en bloc et à la verticale, technique bien connue des services de l’urbanisme.

*

     Dès les lendemains du prétendu attentat, les invraisemblances de la thèse officielle, qu’il s’agisse des tours du World Trade Center, de l’avion “perdu”, ou de celui prétendument lancé contre le Pentagone, sautaient aux yeux.

*

     Ce fut le point de départ de mon étude sur Le Complot mondialiste (1), dès la fin 2001, puis de plusieurs de mes conférences (2).

*

     D’autres tels, Thierry Meyssan notamment et nombre de chercheurs américains et canadiens, dont Global Research, des spécialistes civils en urbanisme et militaires, y compris américains, réagissaient de même, émettaient les mêmes doutes et donnaient les mêmes explications.

*

     Il en résulte aujourd’hui une somme de documents et d’expertises que l’on trouve sur Internet, qui démontrent le mensonge de la thèse du gouvernement de Georges W. Bush et de son entourage “néoconservateur” juif et pro sioniste.

*

     Aussi, il est intéressant de noter que selon le sondage Odoxa a réalisé pour Spicee, portant sur les attentats du 11 septembre 2001, que les Français estiment que “l’événement compte encore de nombreuses zones d’ombre” :
     “66% considèrent que l’on nous a caché des choses sur ces attentats, 45% pensent que l’on ne connaît pas vraiment les responsables et 28% estiment que le gouvernement américain a une implication dans ces attentats”…

*

     C’est là, le fruit de toutes les études et conférences documentées que l’on peut trouver sur internet (YouTube) (2), sur le sujet ou dans des livres consacrés à ce sujet.

*

     Dernier document en date, absolument dévastateur pour la thèse officielle, cette enquête technique menée aux États-Unis (3), qui confirme et démontre l’impossibilité du montage officiel fait par le Pentagone. C’est la confirmation de ce que, dès les lendemains du 11/9, nous avions dénoncé sous le titre Le Complot mondialiste (1), car c’est à cela qu’a servi ce frauduleux montage au bénéfice du plan mondialiste messianique, qui incrimine jusqu’aux plus hautes sphères de l’État américain.

*

     Progressivement les peuples cessent de croire aux mensonges politco-médiatiques et se détournent du “politiquement correct” enseigné par les médias aux ordres du lobby mondialiste.

*

P. P. d’Assac
Président des Cercles nationalistes français

(1) P. P. d’Assac. Le Complot mondialiste. 5ème édition. Éditions de la Société de philosophie politique
(2) P. P. d’Assac. Autopsie des crimes d’État sous “false flag”.
       ‘’      ‘’          La politique de la terreur ou l’ “Ordo ab chao” en vue de la dictature mondiale
(3) https://www.youtube.com/watch?v=wAuQrJjcylI

Communiqué du 28 juillet 2016 des Cercles Nationalistes Français

L’ATTENTAT DE NICE DU 14 JUILLET

 

Étrange attentat. Un de plus…

Un premier fait avait attiré l’attention :

Comment se faisait-il qu’en pleine menace terroriste, l’accès de la Promenade des Anglais ait été laissé libre, à par les maigres barrières métalliques, en lieu et place de blocs de béton amovibles comme sur les autoroutes…, ce qui aurait interdit le passage du poids lourd ?

On apprenait ensuite que le camion « arme du crime » loué par Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait pu faire des allées et venues de repérage avec son conducteur alors que ce genre de véhicule est interdit de circulation à cet endroit.

En cela, Christian Estrosi qui se sert de ce drame pour se défendre du Front national après son alliance avec les socialistes aux dernières Régionales, ferait bien de balayer devant sa porte, car il est tout aussi responsable de cette « négligence » que les services de Bernard Cazeneuve.

On avait aussi eu droit à toutes les variations sur l’identité de l’individu – pas islamiste, puis islamiste pur et dur – et les variations sur ses rapports avec sa femme.

Mieux encore, on apprenait que comme dans l’Affaire Charlie Hebdo, le criminel avait soigneusement laissé bien en vue ses papiers d’identité, histoire de faciliter la tâche des enquêteurs…

On nous expliquait aussi doctement que le camion avait pu passer les « barrages » ( ?!) en prétextant la livraison des glaces en cette saison estivale…, cela sans la moindre inspection du camion pour vérifier ses dires, ni de questions sur l’endroit de livraison, en camion de 19 tonnes…

Cette version allait être vite démentie par les films pris par des témoins, montrant que le camion avait franchi les balustrades en passant côté mer de la Promenade, sans la moindre protection policière…

Donc plus de prétexte de livraison de glaces…

On était aussi surpris, que l’enquête ait été confiée au Procureur de Paris, François Mollins et pas à celui de Nice, plus habilité à s’occuper de cette ville…

Puis le 23 juillet on apprenait que :

« La sous-direction antiterroriste demandait à effacer les bandes pour éviter les fuites dans la presse,

« Les magistrats chargés de l’enquête sur l’attentat perpétré à Nice le soir du 14 juillet ont exigé, sur réquisition judiciaire du 20 juillet « de  procéder à l’effacement complet des enregistrements de vidéosurveillance de l’ensemble des caméras desservant la promenade des Anglais filmant pour la plupart d’entre-elles l’action terroriste ». 

« Cet ordre péremptoire était donné au Centre de supervision urbain de la Ville de Nice ».

Empressement on ne peut plus suspect concernant des preuves judiciaires majeures.

On devait apprendre que c’était une femme, commissaire de police et numéro 3 de l’état-major de la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP), c’est-à-dire le Ministère de l’Intérieur, qui avait transmis l’ordre…  http://fawkes-news. blogspot.fr/2016/07/la-commissaire-qui-echange-avec-sandra.html

Cette injonction n’était que l’officialisation, faute de résultat, de celle donnée verbalement dès le lendemain de l’attentat de la Promenade des Anglais, auprès du personnel de vidéosurveillance niçois.

Ceux-ci n’ayant pas obtempéré, les responsables de « l’enquête » étaient donc obligés de formuler une injonction officielle le 20 juillet au Centre de vidéosurveillance de la Ville de Nice.

Prétexte, les enquêteurs assuraient avoir procédé, en quelques heures…, à l’extraction de plus de 27.000 heures de vidéosurveillance de la ville, afin « d’éviter les fuites et la diffusion d’images de l’attentat »…

Qu’est-ce que les Français ne devaient pas voir ou savoir… ?!!!

Voilà ce que le refus de la policière Sandra Bertin, chef du Centre de supervision urbain (CSU) a permis de sauvegarder et de révéler au public.

Cet « empressement » officiel est d’autant plus suspect que les images sont automatiquement détruites au bout de dix jours.

Dix jours de trop apparemment pour certains. 

Qu’y a-t-il sur ces bandes de si compromettant pour le Pouvoir, outre l’absence de tout policier au niveau des frêles barrages ?

Des témoins parlent d’autres tireurs dans le camion, ce dont les communiqués officiels ne parlent pas.

Pourquoi ?

On a un aperçu de cette volonté d’occulter les faits, par un autre ordre donné à Sandra Bertin par un représentant de la place Beauvau, sans doute la commissaire de police et numéro 3 de l’état-major de la DCSP déjà évoquée, lui intimant « de mentionner la présence de policiers nationaux sur les lieux le soir de l’attaque »… !!!

Au Journal du Dimanche, Sandra Bertin précisait : «Cette personne m’a alors demandé d’envoyer par email une version modifiable du rapport. […] « J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vu à l’écran », Le Point.fr, 24/07/2016.

Déclaration qu’elle renouvelait sur France 2, le 24 juillet, à la fureur du franc-maçon Bernard Cazeneuve (1) qui dépose plainte en diffamation contre Sandra Bertin pour la faire craquer.

-*-

Cette Affaire évoque la hâte des autorités américaines d’évacuer les décombres des deux tours effondrées le 11 septembre 2001, supprimant ainsi les vestiges de ces attentats qui auraient pu permettre de comprendre ce qui s’était réellement passé. Cf. P. P. d’Assac. Le Complot Mondialiste. S.P.P.,

En cela on peut dire que les attentats du 11 sep-tembre 2001 sont la matrice de tous les « attentats » qui ont suivi, dans le même but de mettre en accusation l’Islam dans son ensemble, ce que dénonçait la mise en garde de la Army’s School of Advanced Military’s Studies, publiée le 10 septembre 2001, annonçant en première page du Washington Times : « Le Mossad israélien, sans scrupules, cruel et rusé, a la faisabilité de toucher des cibles américaines en donnant l’apparence d’une action arabo-palestinienne ».

-*-

Devant la répétition de ces attentats « islamistes », si réellement, le Pouvoir voulait y mettre un terme, le premier acte devrait être de fermer les frontières à l’immigration en provenance de pays islamiques. Au lieu de cela tout est fait pour y pousser par les pompes aspirantes que sont les dispositions économiques qui la favorise.

Il s’agit donc bien d’une volonté de submersion ethnique et d’utilisation de l’argument islamiste terroriste pour imposer des lois restrictives de nos libertés qui ne touchent réellement que les Français.

C’est pourquoi je renouvelle mon avertissement déjà diffusé à plusieurs reprises sur Internet dans mes Entretiens et Conférences : Le Pouvoir, et ce qui se cache derrière, sentant l’exaspération populaire monter, pourrait être tenté d’utiliser un nouvel attentat atroce à la veille des Présidentielles, pour les annuler sous prétexte de sécurité, à l’abri d’un « état de siège » bien opportun.

Manuel Valls ne vient-il pas de déclarer : « Le terrorisme fait partie de notre quotidien pour longtemps« . Il est surtout bien pratique pour leur permettre de se maintenir au pouvoir.

-*-

L’implication du Mossad dans tous ces attentats pour mettre en accusation les milieux musulmans est à nouveau mise en lumière par la tuerie de Munich qui a fait 9 morts et 27 blessés.

Un journaliste bavarois Richard Gutjahr, se trouvait étonnamment à propos le 14 juillet à Nice, pour photographier du balcon de son hôtel la course du camion avant qu’il ne soit neutralisé.

Tout aussi étonnamment huit jours plus tard, il se trouvait aussi sur place à Munich pour prendre des photos du drame… Qui l’avait prévenu d’être au bon endroit à chaque fois ?!

Cela pourrait paraître une coïncidence surprenante, si Richard Gutjahr n’était l’époux d’une ex-députée israélienne de la Knesset, ancienne du renseignement militaire israélien, Einat Wilf connue pour son ultra-sionisme…     http://parstoday.com/fr/news/world-i6889-trace_du mossad_à_nice_et_munich

À qui donc profitent ces crimes barbares…?!

Philippe Meyer, Vice-Président du B’nai B’rith France y répond cité par Times Of Israel : « Les terroristes islamistes en s’en prenant à la France, vont renforcer ses liens avec Israël. […] Ce serait  notre plus grande victoire. » 

-*-

Le tout dernier drame de la tuerie dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, avec l’égorgement de son curé Jacques Hamel, âgé de 86 ans, ne pourra qu’augmenter l’anti-islamisme ambiant pour le plus grand profit d’Israël comme s’en réjouissait le Vice-Président du B’naï Brith France.

À nouveau, comme dans les affaires précédentes, les deux preneurs d’otages, « bien connus des services de police, fichés S  et porteur d’un bracelet électro-nique »… ont été abattus rendant ainsi impossible toute enquête sur les commanditaires réels du meurtre… Cela dans la mesure où l’on aurait tout intérêt à remonter la filière jusqu’aux donneurs d’ordre…, à moins que ce soit cela que l’on ne veuille pas en haut lieu … !

D’où la question, les Cazeneuve, Hollande et Valls sont-ils des incapables ou bien laissent-ils faire ces attentats parce qu’ils servent leur stratégie de rapprochement avec Israël en affolant la population pour imposer des lois restrictives de nos libertés qui ne gênent aucunement les « terroristes » ?

On en a confirmation par Hervé Morin ancien Ministre de la Défense qui sur BFMTV, racheté par l’Israélien Patrick Drahi, souhaite que la France « s’israélise » dans la répression du terrorisme.

Oui à qui profitent ces crimes en définitive, alors que l’on sait par Edgar Snowden que le chef du Daesh, Al Bagdadhi, de son vrai nom Samuel Eliot, est un ancien du Mossad et appuyé par les États-Unis… ?!

Question subsidiaire, comment se fait-il qu’aucun attentat ne vise l’un ou l’autre de nos responsables politiques ?!

Voilà ce que les médias, et les très sionistes Valeurs Actuelles et l’étrange Boris Le Lay, occultent au plus grand profit de la stratégie sioniste.

 

P.P. d’Assac

 

(1) « Évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est faire une relecture historique frelatée qui a rendu la France peu à peu nauséeuse ». Bernard Cazeneuve, membre du Grand-Orient sur RTL, 5.8.2014

 

Communiqué du 9 septembre 2015 des Cercles Nationalistes français

Nous ne pouvons rester plus longtemps silencieux devant l’appui inconditionnel apporté par M. Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, à J-M Le Pen, en dépit de tout ce que l’on sait de lui (1), et de ses déclarations inadmissibles pour des nationalistes :

“Toute ma vie j’ai traîné l’extrême droite comme un boulet”,  ou se proclamant “seul héritier du gaullisme” (1),  ce que dénonçait Rivarol, 29.1.99 à l’époque !

Jérôme Bourbon qui a mon livre Histoire d’une trahison (1), sait pourtant qui est J-M Le Pen.

Ils sait que de son temps, francs-maçons, juifs, homosexuels et gaullistes se côtoyaient déjà au FN, qu’il avait été reçu à New York en 1987 par Edgar Bronfman président du Congrès juif mondial et la communauté juive de New-York …

Sans oublier les croustillantes Affaires, Moon, de la Cuvée Veuve Poignet pour bars homosexuels et du parrain proxénète, « Monsieur Éric », (1),  qu’il avait choisi pour sa fille Marine…, etc …

Le dernier Entretien du 22.8.15, de Jérôme Bourbon avec le très douteux Vincent Reynouard, révisionniste, mais négateur du complot judéo-maçonnique, ce qui est une contradiction absolue, est une explosion de haine envers Marine Le Pen.

Cela ne l’aidera pas à comprendre qu’elle fait fausse route avec un entourage qui n’est ni pire, ni meilleur que celui de son père en son temps.

Il est de plus démobilisateur, puisque Jérôme Bourbon comme Vincent Reynou-ard, n’ont à proposer que l’abstention, le repli sur soi, tel un Pierre Hillard.

Le Système ne demande que cela, faire baisser les bras !.

Le Front national nous intéresse dans la mesure où il peut faire sauter l’Europe mondialiste et le Système avec.

Après on verra, mais cela est une priorité absolue pour notre survie.

De même, les pleurnicheries dans Rivarol, sur la mort d’Emmanuel Ratier, « ancien » ( ?!) comme Serge de Beketch, de la Grande Loge de France, faux anti-maçon, qui osait il y a peu affirmer, entre autres, que « la maçonnerie n’est plus du tout révolutionnaire » (sic) et se gardait de dénoncer dans ses F&D, l’aspect luciférien de la haute maçonnerie (2), sont totalement déplacées et trompent les lecteurs.

Appuyer sans le moindre esprit critique la énième provocation de Le Pen avec l’Affaire du « détail de l’histoire », qui ne va même pas au fond du problème de la Shoa, en fait un « compagnon de route » de Manuel Valls dans sa volonté d’ « interrompre le processus électoral si Marine Le Pen l’emportait» (sic) !

Est-ce cela que Rivarol soutient ?!

Le Comité Directeur des Cercles Nationalistes français
Philippe Ploncard d’Assac, Président

(1) P. P. d’Assac. Histoire d’une trahison. Éditions S.P.P.
(2)         ,,            .  La Maçonnerie. Éditions S.P.P.

Communiqué du 15 avril 2015 des Cercles Nationalistes Français

N’en déplaise à M. Le Pen, sa déclaration sur les chambres à gaz  un « point de détail de la IIème guerre mondiale », n’aura pas fait avancer la vérité sur ce « détail »…, mais l’aura escamoté.

Loin d’être un « point de détail », la façon dont sont morts les gens, Juifs ou autres, dans les camps, constitue le point central de la controverse sur la Shoa :

De dénutrition et du typhus comme nombre d’Allemands du fait du blocus allié, ou par gazage criminel ?

Cela, seule la reconstitution du crime sur base des trois éléments tangibles connus : les caractéristiques létales du Zyklon B, celles des baraquements désignés comme chambres à gaz homicides et le procédé de mise à mort tel que décrit lors du procès de Nuremberg, peut départager les deux camps.

Elle n’a jamais été faite or c’est la première fois dans l’histoire du crime, que des gens ont été jugés, condamnés et exécutés, uniquement sur foi des témoignages de la partie intéressée, sans reconstitution du crime imputé, sans évaluation de sa faisabilité technique, telle que rapportée.

Voilà ce que M. Le Pen a escamoté dans sa énième provocation au détriment du Front national, quoi que l’on pense de son équipe dirigeante actuelle.

Il n’est que de voir comment les médias se sont jetés sur sa déclaration, pour comprendre à qui elle a profité. Monsieur Valls a dû se frotter les mains.

Il y a quelques années, pour se dédiaboliser lui tout le premier, Monsieur Le Pen avait déclaré :

« Toute ma vie j’ai traîné l’extrême droite comme un boulet » et il se prétendait « seul héritier du gaullisme » (1), ce qui est totalement incompatible avec sa prétendue admiration du Maréchal Pétain.

Que Monsieur Le Pen me permette de le paraphraser :

« Il  y a des hommes que l’on « traîne comme des boulets » !

Ce n’est pas parce l’on rejette les influences néfastes qui jouent sur le Front national aujourd’hui, qu’il faut oublier qu’il y en avait autant au temps où M. Le Pen était aux commandes (1).

Alors de grâce, que l’on garde notre admiration pour d’autres plus dignes d’en bénéficier, et bonne chance à Marion Maréchal-Le Pen en PACA !

(1) P. P. d’Assac. Histoire d’une trahison. Éditions S.P.P.

P. P. d’Assac
Président des Cercles nationalistes français
sppdassac@hotmail.fr

Communiqué du 28 février 2015 des Cercles Nationalistes français

Nous avons découvert grâce à l’un de nos abonnés, que MM. Bénédetti de l’Œuvre française et Rouanet de Paris nationaliste avaient introduit sans notre accord sur notre site nationalisme-francais.com, une publicité pour un de leurs textes, tentant ainsi de profiter de notre audience.

Communiqué du 12 janvier 2015 des Cercles Nationalistes français

Il faut toujours se garder de réagir émotionnellement, or l’Affaire Charlie Hebdo, et sa suite, par toutes ses contradictions, ses zones d’ombres et ses invraisemblances, en sont un exemple après d’autres « affaires »