Actualité et politique du 10 Juillet 2021

Une réflexion sur « Actualité et politique du 10 Juillet 2021 »

  1. Bonjour à vous,

    Au sujet de la Tour Eiffel, Manuel n’a pas tort, il s’agit bien d’une pyramide.

    Dans une conférence faite à la Société centrale du Travail professionnel, à l’Ecole des Hautes Etudes Commerciale, le 20 février 1889, Gustave Eiffel a dit ceci :

    « … L’idée fondamentale de ces pylônes reposait sur un procédé de construction qui m’était particulier, et dont le principe consistait à donner aux arêtes de la pyramide une courbure telle que cette pyramide fût capable de résister aux efforts transversaux du vent, sans nécessiter la réunion de ces arêtes par des diagonales, comme on le fait habituellement. D’après ces idées, la tour a été projetée en forme de pyramide en quatre arêtiers courbes, isolés l’un de l’autre. »
    « Je n’ai pas besoin de vous dire que pour arriver à ce résultat, je dus déployer une certaine énergie et beaucoup de persévérance. J’avais en effet bien des résistances à vaincre et mon projet avait de nombreux détracteurs. »
    « Moi j’ai été soutenu par l’idée que je faisais quelque chose de profitable à l’honneur de notre industrie nationale… » « J’ai donc voulu élever à la gloire de la science moderne un arc de triomphe… »

    Il faut préciser que la Tour Eiffel, comme les pyramides antiques, est orientée par rapport aux pôles. Mais tout en elle exprime un symbolisme inversé :
    – Dans l’antiquité les pyramides étaient le symbole d’un lien entre la terre et le ciel. Ici il s’agit d’un monument « à la gloire de la science moderne » matérialiste.
    – Les pyramides étaient construites avec des matériaux qui résistent au temps. La Tour Eiffel, construite sur le Champ-de-Mars (mars symbole de violence) est constituée de fer, métal qui se dégrade rapidement.
    – Les fondations de la pile Sud sont à l’état de cave, la cave étant traditionnellement reliée au Nord.

    Lors de l’inauguration de la Tour, vingt foyers sont allumés en plein vent sur le Champ-de-Mars, ces foyers selon les témoins de l’époque faisant du chantier « quelque chose ressemblant à l’enfer de Dante ».

    Et quand on connait l’importance du symbolisme dans la franc-maçonnerie, on peut être certain que si Gustave Eiffel n’y avait pas adhéré, la Tour n’aurait pas vu le jour.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.