pourquoi-la-droite-perd-tous-ces-combats

Pourquoi la droite perd tous ses combats

Conférence de Philippe Ploncard d’Assac

Image de prévisualisation YouTube

5 réflexions sur “ Pourquoi la droite perd tous ses combats ”

  1. Il faut en tout premier lieu comprendre que la République Française est la fille aînée d’Israël (la contre-Église éternelle, Is-Ra-El, force-contre Dieu, maître-libre-penseur, qui précède et déborde de beaucoup le cadre du strict état voyou), tout comme le Royaume de France fut et reste en esprit la fille aînée de l’Église de Jésus : c’est en fait l’unique raison pour laquelle ce pays advint, défendre et illustrer le dépôt de la Foi, car sur le strict plan racial ou linguistique il n’y avait pas lieu de procéder à cette composition politique (que la République transforma en métissage) plutôt qu’à une autre. Cela n’est pas une simple image. La République procéda dès sa mise sur pied à tout autant d’actes sacramentels judaïques ou d’allégeance religieuse au concept judaïque de Dieu, que l’ancienne royauté en avait célébrés pour consacrer l’alliance du trône ou de l’autel. Un des plus célèbres est la remise sur pied par Bonaparte, pour la première fois depuis la destruction du Deuxième Temple par Titus, du Grand Consistoire judaïque, celui-là même qui s’était illustré par le vote de la condamnation à mort de Jésus (vote majoritaire par tête sans distinction de compétence qui n’avait existé alors que dans les villes de tradition sémitique telles que Carthage, et qui fut adopté pour la démocratie moderne en tant que rituel occulte de la condamnation à mort du Christ : la démocratie athénienne et la république romaine n’avaient jamais connu rien de semblable du temps de leur splendeur). Il ne s’est pas agi d’un acte d' »émancipation des juifs » (les communautés juives françaises, bien que vivant en régime de ségrégation religieuse, jouissaient du même statut privilégié que les nobles les dispensant entre autres d’impôt, et tenaient à leurs espaces privés comme les nobles pour s’isoler des roturiers, seule une incapacité d’ordre purement théologique les empêchant juridiquement d’exercer de hautes fonctions autres qu’officieuses), mais d’un acte de consécration des juifs de naissance et d’imitation en tant que clergé (au sens brahmanique du terme) d’une nouvelle religion d’état se donnant pour plus ancienne en origine (faux, le judaïsme talmudique est un système religieux relativement tardif qui justifie sa présence en réaction au Christianisme en faisant flèche de toute sorte d’apports philosophiques et magiques païens post-chrétiens, et donc un concept de Dieu plus proche du Dieu absolument inconnaissable et inactif de Platon que de celui très existentialiste, concret et anti-intellectuel de Moïse, et non l’inverse : un peu comme l’hindouisme vishnouïte tardif qui prit la place du bouddhisme défunt en Inde n’eut rien à voir avec la religion védique aryenne dont il se réclama mais fut une religion nouvelle basée sur l’occultisme avec des dieux très différents).

    Tout comme la République Française est la fille aînée d’Israël sur le plan sacramentel, l’Angleterre s’en définit comme la mère, celle dont le rôle sacré justifiant son existence depuis John Dee et Elizabeth première était de donner naissance de nouveau à cet état futur.

    De la même manière, le peuple américain, dès sa révolution, fut d’emblée défini comme l’époux terrestre de l’Israel alors encore virtuel, ou plutôt, dans la construction occulte originelle la nouvelle Amérique était le corps (nouvel Adam) et Israel l’âme (féminine en hébreu). L’état d’Israel n’est en quelque sorte que l’âme de l’Amérique. Comme le seul époux d’Israël est le Dieu qui l’aurait élu, les USA se sont définis en tant qu’éléphant stupide dont la capacité de s’enrichir par le pillage et l’écrasement des autres nations est illimitée, parlant de la voix de Dieu absolu de ce monde, pourvu de satisfaire les moindres caprices de Madame qui après tous ces cadeaux divorce le plus souvent et ruine son conjoint pour toujours. Quand par exemple Obama est allé à Jérusalem reconduire l’alliance éternelle des deux pays, se rendait-il compte qu’il se mettait dans le rôle de YHWH en personne? Comme on sait qu’Israël est devenue une prostituée, et pas n’importe laquelle, la plus chère du monde, l’État américain est plutôt le mac.

    Les pays du Commonwealth sont les filles de l’Angleterre et donc les soeurs d’Israël. Le Canada étant la soeur aînée.

    Il y a bel et bien complot car toute cette construction occulte qui est d’une grande beauté formelle (la réalité c’est autre chose) fut pensée par l’occultiste John Dee comme devant accoucher de l’homme nouveau, le Nouvel Adam, et du monde nouveau.

    Comme un tel Israel ne saurait manquer de commettre toute sorte de péchés, d’accumuler un très mauvais karma, il se doit pour sa survie de le transmettre à sa fille qui porte le chapeau pour sa mère (cela se fait chez les juifs de sacrifier son enfant aîné quand les circonstances l’exigent, contrairement à l’idée imposée que ce rituel n’existe pas dans la religion juive : comme en vaudou, comme aussi ce n’est pas la religion telle que pratiquée par les idéalistes intellectuels schizophrènes qui compte chez les juifs, c’est la sorcellerie féminine qui tient l’ensemble, car la judéité se transmet par défaut par la mère seulement). L’entité sioniste devrait normalement être écrasée et détruite par tous ces peuples arabes qu’elle a tant humiliés, au moment où il n’est plus possible d’empêcher la reformation de l’état islamique unifié mondial, du califat. Mais comme la fille est là, Israël peut téléguider la formation de cet état islamique mondial (et mondialiste) dans le projet de marcher sur la France plutôt, et c’est ainsi que Marine Lepen sera élue (sans grand pouvoir de faire quoi que ce soit), que le monde arabe tout entier sera invité à interpréter cet affront comme impardonnable du peuple français, que le Maghreb tout entier entrera dans le Califat et que l’invasion sanglante de l’Hexagone commencera pour finir par Paris (Rome aussi sera prise, vu que l’Italie maçonnique unifiée est une autre fille d’Israël), comme dans la suite logique de la prise de Constantinople. Une grande prostituée sait transmettre son héritage empoisonné à ses filles formées dans sa même mauvaise foi pour retarder son mauvais sort personnel : première phase de la guerre mondiale.

    Un tel crime de nature absolument impardonnable (un crime contre l’Esprit : enseigner délibérément l’erreur à ses propres enfants pour les asservir et les perdre) crie vengeance au ciel : la damnation. Nous avons dit que les USA sont comme le corps et Israël l’âme, et que Netanyahu et beaucoup d’autres ont beau jeu de crier à la face du monde que l’opinion américaine ne posera jamais aucun problème puisqu’elle est toute faite à la volonté d’Israël non seulement du fait des cordons de la bourse que cette épouse tient d’une main d’aigle, mais du fait que l’Amérique n’a jamais eu d’autre âme qu’Israël, qu’il est ontologiquement impossible de concevoir un sentiment patriotique américain vrai sans qu’il soit en premier lieu un élan sioniste, se référant à une lecture sioniste de l’Ancien Testament et aux idées des Lumières des Pères de la Nation Américaine qui étaient tous sionistes ardents (l’Amérique en tant que Nouvelle Jérusalem). L’âme des USA est dans une bouteille et cette bouteille qui est en Israël fut toujours entre mains juives. Quand les politiciens américains vont en Israël, ce n’est pas pour faire fi de la volonté de leurs électeurs, autrement tant de milliards ne seraient pas dépensés en campagnes électorales, c’est pour aller là où se téléguide la volonté des futurs électeurs. Mais quand une entité faute à se point, le lien entre le corps et l’âme se rompt, le corps sans nécessairement faire preuve de mauvaise volonté ne suit plus et commence à se désintégrer. Une guerre civile commencera aux USA sur le même principe que la guerre de Sécession, le Sud raciste anti-noir renaissant sous la gouverne des milliardaires et politiciens du Likoud israélien, le Nord-Est sous la gouverne de la majorité des juifs américains et de Georges Soros qui veulent plutôt un état gay. Mais cette fois-ci il n’y aura pas de Lincoln, l’Amérique se fendra en deux, puis quatre, puis huit, puis plus d’un millier de petits royaumes criminels combattants, car l’âme de l’Amérique ne sera plus incarnable, non plus en mesure que d’apporter autre chose que de la division à ses propres adorateurs. L’Amérique deviendra un immense champ de bataille où les puissances étrangères se battront par tribus interposées, comme elle a pensé faire du reste du monde pour son avantage : deuxième phase de la guerre mondiale.

    Israel, de son côté, surtout pour changer le sujet de conversation et bien faire savoir au monde qu’il n’a rien à voir avec tous ces barbares s’entre-déchirant, entreprendra en hâte la construction du troisième temple : la prise sanglante de Paris et de Rome sera si délicieuse au coeur du jihadiste qu’elle vaudra bien une messe noire kabbalistique. Les gens du califat, continuateurs en cela d’une tradition templière islamique plus vieille qu’on pense, contribueront eux-mêmes à la construction de cet édifice, qui sera présenté au monde non comme une oeuvre de suprématie judaïque (même si c’est ce qu’elle est) mais comme un projet humaniste mondial multi-confessionnel incluant toutes les religions judéo-compatibles du monde (surtout les religions ésotériques orientales en tout genre). Comme l’Europe et l’Amérique iront très mal, cette partie du monde croira être le refuge de la future croissance économique mondiale. Et bien … une fois le temple construit et les premiers sacrifices opérés, avec l’espoir de beaucoup de juifs que la suprématie économique éternelle leur revienne par une série de miracles, il ne se passera … rien. Les puissances asiatiques concluront que les juifs qu’on pensait être l’ethnie d’Einstein sont des arabes fanatiques et obscurantistes comme les autres, en quelques heures toutes les fortunes boursières juives se verront annulées, et surtout, toute l’expertise scientifique et idéologique qui avait fait l’honneur et la force de ce peuple se révélera avoir été surfaite en réalité, souvent frauduleuse, médiocre au mieux (il faut dire que la clientèle de ces expertises et idéologies sera occupée à survivre autrement). Israël se retrouvera du jour au lendemain en enfer économique, un pays aussi misérable que le Yemen et dont les grandes vedettes qui resteront seront non plus des financiers, non plus de grands entrepreneurs, non plus des experts et des scientifiques, mais des sorciers qui ne le céderont rien en ténèbres et en ridicule à ceux du vaudou ou des tziganes de Roumanie. Le lieu deviendra si sinistre qu’aucun envahisseur n’en voudra plus, comme Haïti.

  2. Je vois – avec surprise & mécontentement pour cette « censure » intélectuelle –
    qu’on ne m’a pas laissé entrer mon commentaire… il y a quelque jours –
    Hélas ! – vous (?) n’êtes pas actuelle de ce qui se passe …
    Mais par amour (à la vieille culture de FRANCE)
    je vous offre encore à nouveau des petits détails :

    C’est maintenant OFFICIELLE :
    http://www.express.co.uk/news/world/586470/Russia-royal-family-Vladimir-Putin-reinstate-Tsar-Nicholas-Second-Romanov =>

    Vladimir Putin ‘wants’ to reinstate Russia’s royal family and bring back the Tsars

    https://hartgeld.com/infos-welt.html
    traduisez avec google-traducteur
    —————————————————

    LA F R A N C E (après la chute du système monnetaire)
    re-deviendrait R O Y A U M E

    => SAUVEZ-vous encore en OR & ARGENT PHYSIQUE …. AUrum – ARgentum !!!

    [C’est la dernière fois je visite cette page !]

  3. Bonjour,

    Très bonne conférence.

    Par contre, je ne suis pas d’accord sur deux points avec vous.
    Je tiens à préciser, pour être précis, que je suis royaliste légitimiste (qui exclue donc la famille d’Orléans).

    1) Lorsque vous accusez Louis XVI d’être le responsable principal de la venue de la révolution « française ». Après coup, il est évident qu’il est plus facile de voir le rôle néfaste de cette secte. Mais le roi n’avait pas 2 siècles d’expériences derrière lui, comme nous.
    De plus, outre sa « déformation » par Fénelon, il y avait aussi une grande partie de son entourage qui « en étaient » et qui se sont bien activés à l’induire en erreur et/ou lui mentir sur la nature exacte des évènements en cours.

    2) Ensuite, lorsque vous accusez Louis XVI, Louis XVIII et Charles X d’avoir été affiliés à la F.M. Je connais ces accusations (on en accuse aussi Louis XV et Marie-Antoinette) mais concrètement, il n’y a aucunes preuves concrètes! Seulement des affirmations gratuites reposant sur des supputations fragiles (comme, entre autres, une loge des 3 frères!!!). Je pense que cela fait partie d’une manœuvre de la Franc-maçonnerie pour salir nos derniers rois légitimes.

    Ne nous trompons pas de cible.

    Cordialement.

Laisser un commentaire


Retour à l'accueil