La théorie du « gender » ou l’homme son propre créateur … !

La théorie du « gender » ou l’homme son propre créateur … !

 

La théorie du “gender” qui a éclaté au début de cet été doit être analysée avec la plus grande attention, vu ses implications futures sur la société.

Venue à nouveau des États-Unis, elle prétend démontrer “scientifiquement”, que tout être humain, au delà de son apparence physique, peut être homme ou femme selon les circonstances “socioculturelles”…!!!

Le manuel officiel de Bordas pour les Sciences de la vie et de la terre, ex “biologie”, explique :

“ Le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle, mais ce n’est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin” (sic).

“Cette identité sexuelle construite tout au long de notre vie dans une interaction entre le biologique et le contexte socio-culturel est pourtant décisive dans notre positionnement par rapport à l’autre”.

 Au cas où l’on n’aurait pas compri le manuel de Bordas reprend les mêmes termes mais ajoute :

Le mineur est libre d’avoir des relations sexuelles avec des hommes ou des femmes” (sic).

C’est là, la “légalisation” de la pédophilie !

De même, pour le manuel de Hatier :

“L’identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme et femme et ce n’est pas si simple que ça en a l’air” (sic).

“Cette identité (…) dépend du conditionnement social (sic),

en effet chacun apprend (sic) à devenir homme ou femme selon son environnement (sic).

Donc, si nous avons autour de nous une société homosexuelle, nous deviendrons homosexuels !

Telle est leur but en imposant un environnement “socio-culturel” qui y pousse…

Quelles vont être les implications de cette théorie qui rejette l’ordre naturel pour en constituer un, selon la volonté du législateur qui fait les lois qui vont induire les comportements ?

On avait vu le procédé au sujet de l’avortement, avec Simone Veil :

Le 3 mars 1975, alors Ministre de la santé du gouvernement Chirac, sous la présidence de Giscard d’Estaing, elle déclarait au Times de Londres :

“En modifiant la loi, vous pouvez modifier fondamentalement le modèle du comportement humain”.

Par le biais d’une loi légalisant l’avortement, vous changerez de façon fondamentale la position elle-même de la femme et de l’enfant dans la société”.

 De son côté le Dr. P.H. Simon, Grand-Maître de la Grande Loge de France, se vantait que toutes ces modifications de la législation avaient été étudiées et préparées en loge de longue date”.

Ce qui risque de se passer avec cette théorie, relève du complot contre l’ordre naturel et par voie de conséquence, contre l’être humain et la société.

C’est la volonté de se faire Dieu et de recréer l’homme selon sa volonté et non plus soumis aux lois de la nature.

 On voit bien ce qui est soujascent derrière cette obsession “prométéenne”, de créer “l’homme nouveau” :

Ne plus tenir compte des caractéristiques physiques incrites dans les gènes, va leur permettre de contourner le problème de l’homsexualité.

L’être humain n’étant plus biologiquement marqué homme ou femme, il sera désormais homme et femme au nom du “contexte socio-culturel.

Donc plus de problème d’homosexualité !

Chacun désormais dans ses rapports, pourra être homo ou hétéro, selon les modes du contexte socio-culturel”... !!!

On est dans la logique des lobbies homosexuels et maçonniques qui inspirent les lois nécessaires à ces évolutions.

Et comme nous le dit froidement le manuel officiel de Hachette :

Le mineur est libre d’avoir des relations sexuelles avec des hommes ou des femmes”.

C’est l’aval à la pédophilie.

On retrouve dans tout cela, la vieille revendication des premières féministes :

“Mon corps est à moi” !

Quitte à défier l’ordre naturel fondé par Dieu.

C’est là l’élément central de toutes ces “évolutions” voulues pour rompre et “en finir” avec les lois divines.

 Outre l’obsession homosexuelle, soujacente, il y a cette volonté qui remonte à la première Faute :

Se faire, au moins, l’égal de Dieu !

 Il y a une observation à faire au sujet de l’homosexualité.

Il y en a, en fait, deux :

– L’une constitutionnelle, qui peut s’éveiller par des circonstances extérieures, ou rester refoulée, ignorée.

C’est la véritable homosexualité, en général d’ailleurs, discrète.

– L’autre par vice et par rejet de la nature, provocatrice, cherchant à imposer sa “différence” au détriment de celle des hétérosexuels…

La théorie du “gender” que l’on cherche à nous imposer, en découle directement.

Ce ne sont pas nos ministres de la Culture, de Jack Lang à Frédéric Mitterrand, protégé par Sarkozy (1), qui s’en plaindront.

Cette théorie du “gender”, est à mettre en regard avec nombre d’ “avancées” scientifiques que l’on nous annonce.

Elles découlent de la même obsession :

Le défit à l’ordre naturel, le refus de Dieu !

L’une des dernières inventions, autorisée par le gouvernement britannique de David Cameron, est la création d’embryons par l’introduction d’ADN humain dans des ovules animaux,sous prétexte de mettre à disposition des mères un lait “maternel” !

Pas question d’encourager la femme à allaiter, ce qui apporte à l’enfant les anticorps nécessaires.

Non, tout est fait pour rompre le lien naturel mère-enfants.

La mère nouricière sera une vache !

 Incapables de démontrer l’“évolutionisme”par manque du “chaînon manquant”, ils prétendent aujourd’hui, l’inventer par tous les moyens.

P-H Simon de la Grande-Loge de France, n’avait-il pas écrit dans son livre, De la vie avant toute choses (sic) :

La vie n’est plus un don de Dieu, mais un matériau qui se gère”.

Le problème c’est que le matériau, c’est Dieu qui l’a créé, pas eux !

Quant à son confrère Alain Bauer Grand-maître du Grand-Orient, il triomphait dans le Nouvel Observateur, 12.12.02 :

Nous avons oeuvré pour faire reconnaître la liberté absolue de la recherche scientifique contre les interdits moraux

 Ainsi, après le métissage des races voulues pour supprimer tout sentiment d’appartenance nationale, en vue de créer un homme sans racines, indifférencié, simple consommateur de produits calibrés par les grandes multinationales, nous arrivons au métissage sexuel :

Ni homme, ni femme, mais homme et femme en même temps et bientôt mélangé d’animal !

Après l’officialisation de l’homophilie, de la pédophilie – dixit le manuel de Bordas – et maintenant de la bi et transsexualité, avec les manipulations génétiques humain-animal, on en arrivera à la “normalisation” de la zoophilie !

On aura créé un homme indéterminé, polyvalent, sans références précises, ni nationales, ni sexuelles, et encore moins religieuses, mi-humain, mi-animal !

 On est en plein satanisme luciférien kabbaliste des hautes sphères maçonniques (2).

Cette politique du “gender” entre aussi dans le cadre de l’eugénisme de la haute maçonnerie, des Fondations Rockfeller, Soros, etc…

Cette ébauche de la gouvernance mondiale a été définie entre autres, par le juif américain Henry Kissinger aux Nations-Unies :

“Le dépeuplement est l’axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde

 Mensonge !

Ces avancées scientifiques tendant à tranformer l’homme, ne sont applicables que dans les pays évolués, pas dans le Tiers-monde.

C’est donc vers la disparition de la race blanche que tend le mondialisme messianique, puisque cet être hybride que l’on veut façonner sera stérile.

Comme un âne, pardon, un mulet !

La déclaration de Kissinger trouve son écho dans celle des conseillers de l’ex premier ministre anglais Gordon Brown, J. Leake, B. Montagüe et J. Porritt, du 22 mars 2009 :

“La population britannique doit être réduite à 30 millions d’habitants pour former une société durable” (3).

Des blancs ou des noirs ?!

Tel est le New Age que l’on nous prépare avec la complicité ou l’aveuglement de ceux qui nient tout complot…!

-*-

Pourquoi Luc Chatel ministre de l’Éducation nationale, nommé par Nicolas Sarkozy, a-t-il en pleines vacances d’été, fait préparer les manuels Bordas, Hachette et Hatier, pour imposer cette “révolution sexuelle”.

1° Parce que la douceur estivale rend les mauvais coups plus faisables, ils passent inaperçus…

2° Parce que cela entre dans le cadre, déjà imposé par le couple Chatel-Sarkozy de l’enseignement de l’homosexualité aux enfants de CM1-CM2 (1).

La diffusion du film homophile, Le baiser de la Lune (sic), aux enfants de CM1 et CM2, imposé par l’Éducation nationale, entre dans ce cadre :

“À travers ce film, je souhaite apporter une meilleure représentation des relations amoureuses entre personnes du même sexe».

“Il s’agit de montrer que deux hommes ou deux femmes peuvent  s’aimer”, écrivait le réalisateur Sébastien Watel.

 Après avoir formaté les parents et leurs enfants, sur l’Histoire de France, la IIème guerre mondiale, l’Europe, le mondialisme, etc…,

pour évacuer tout sentiment d’appartenance nationale, il s’agit maintenant de supprimer aussi à leurs enfants toute notion d’appartenance sexuelle.

Voilà comment, méthodiquement, sont détruits, la société, l’héritage chrétien et la nation française, en lui faisant perdre son identité nationale et religieuse, jusqu’à son identité sexuelle !

Les lobbies qui nous dirigent, s’arrogent le droit de tuer l’enfant à naître, le malade, le vieillard, mais pas le criminel, et de modifier l’homme, en en faisant un hybride, après l’avoir perverti intellectuellement.

 

Philippe Ploncard d’Assac

(1) P. P. d’Assac. Sarkozy ou la mort programmée de la France. S.P.P.
(2) P. P. d’Assac. La Maçonnerie. S.P.P.
(3) Sunday Times, 22.3.09 Publié dans La Politique, N° 121, septembre 2011

NOTE –

Cette politique, n’est pas rappelons-le, le fait des seuls socialistes, comme voudraient le faire croire les partisans de Nicolas Sarkozy.

Elle n’est que la suite ininterrompue de glissements successifs voulus par les lobbies qui inspirent aussi bien les socialistes que les libéraux, de la pilule, à l’avortement, à l’enseignement de l’homosexualité, à la Théorie du Gender, et jusqu’à l’euthanasie programmée.

De De Gaulle, à Giscard, à Mitterrand, à Chirac, à Sarkozy, à Hollande, tous sont responsables, tous sont complices, car tous sont sous la coupe des mêmes lobbies.


 

Retour à l’accueil Retour vers « Documents pour l’histoire »

Connexion

Mot de passe oublié?

Already registered? Connexion


Register

Mot de passe oublié?