Communiqué du 20 décembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

À QUI PROFITE LE CRIME ?!!!

L’ambassadeur russe en Turquie vient d’être assassiné par un policier turc et l’ambassade américaine a essuyé des tirs.
Telle est l’information brute des médias.

Première réflexion : La différence entre ces deux informations, c’est que l’ambassadeur de Russie a été liquidé, mais que les tirs contre l’ambassade des États-Unis n’ont fait aucune victime.

Analysons donc.
Réaction primaire : Comme c’est un policier turc qui est coupable, c’est donc la faute d’Erdogan et les rapports entre la Turquie et la Russie vont se détériorer.

Or à qui cela profite-t-il, sinon aux États-Unis, furieux du rapprochement entre la Turquie et la Russie, après le complot avorté attribué par le président Erdogan, aux “stratèges” néo-cons juifs du Pentagone ?!

On nous rejoue ainsi la provocation de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, à Sarajevo prélude de la 1ère Guerre mondiale.

Si l’on comprend cela, alors l’affaire est limpide :
Brouiller à mort Moscou avec Ankara et tenter d’enclencher un conflit local après avoir échoué en Syrie et tenter de pousser à une IIIe Guerre Mondiale.

Et les Américains, aux abois, croient que Vladimir Poutine va tomber dans le piège …?!

P. P. d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français

Vladimir Poutine, le grain de sable dans la machinerie du Nouvel Ordre Mondial

Conférence de Philippe Ploncard d’assac