Communiqué du 23 avril 2017 des Cercles Nationalistes Français

Les peuples n’ont jamais que ce qu’ils méritent.
Pour nous François Fillon était un choix de raison pour empêcher Macron comme nous l’avions fait aux Primaires de la droite contre Sarkozy et Juppé.

Communiqué du 28 juillet 2016 des Cercles Nationalistes Français

L’ATTENTAT DE NICE DU 14 JUILLET

 Étrange attentat. Un de plus…

Un premier fait avait attiré l’attention :

Comment se faisait-il qu’en pleine menace terroriste, l’accès de la Promenade des Anglais ait été laissé libre, à par les maigres barrières métalliques, en lieu et place de blocs de béton amovibles comme sur les autoroutes…, ce qui aurait interdit le passage du poids lourd ?

Communiqué du 9 septembre 2015 des Cercles Nationalistes français

Nous ne pouvons rester plus longtemps silencieux devant l’appui inconditionnel apporté par M. Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, à J-M Le Pen, en dépit de tout ce que l’on sait de lui (1), et de ses déclarations inadmissibles pour des nationalistes :

“Toute ma vie j’ai traîné l’extrême droite comme un boulet”,  ou se proclamant “seul héritier du gaullisme” (1),  ce que dénonçait Rivarol, 29.1.99 à l’époque !

Communiqué du 15 avril 2015 des Cercles Nationalistes Français

N’en déplaise à M. Le Pen, sa déclaration sur les chambres à gaz  un « point de détail de la IIème guerre mondiale », n’aura pas fait avancer la vérité sur ce « détail »…, mais l’aura escamoté.

Loin d’être un « point de détail », la façon dont sont morts les gens, Juifs ou autres, dans les camps, constitue le point central de la controverse sur la Shoa :