la-democratie-contre-le-peuple

La démocratie contre le peuple

Conférence de Philippe Ploncard d’Assac du 16 janvier 2016

Image de prévisualisation YouTube

Sommaire : Origine démocratique, théorie des nationalités, révolution dite française, droit du sang, décret Crémieux, immigration colonisation, corps intermédiaires, pouvoir médiatique, élections et Front national, socialisme antidémocratique, vote et représentants, devise maçonnique, Sarkozy, référendum, nationalisme…

2 réflexions sur “ La démocratie contre le peuple ”

  1. Après avoir consulté l’intégralité du discours de Sarkozy à Polytechnique, j’ai constaté que son affirmation que « le métissage est une obligation » ne résulte pas d’une conviction mais d’un constat d’impuissance devant un phénomène jugé inéluctable. Sarkozy n’affiche que secondairement sa conviction un peu sur le ton de « à toute chose malheur est bon ».
    Pour être crédible, il ne faut pas biaiser vos sources d’information.

    1. « …un constat d’impuissance jugé inéluctable… » D’une part, il ne précise pas qu’il en est quelque peu un des auteurs, déjà du temps où il était ministre de l’intérieur, en 2002, d’autres parts, qu’avait-il besoin de d’afficher sa conviction, même secondaire, si ce métissage lui semblait mal-sain ? Vous oubliez que le métissage qu’il prône est un « métissage d’Etat » qu’il oppose aux communautarismes, sans préciser lesquels, d’ailleurs. Je vous rappelle ses propos : « …Si ce volontarisme républicain [obligations de résultat] ne fonctionnait pas, il faudra alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore… »
      Dans les faits, ce métissage débouche sur la dilution de l’identité française, bien mise à mal avec le « Droit du sol » et ses lois qui en découlent, droit sur lequel se fonde et se justifie une immigration galopante.

Laisser un commentaire


Retour à l'accueil