capture-decran-2016-11-18-a-12-13-40

J’accuse !

Conférence de Philippe Ploncard d’Assac du 12 novembre 2016

Image de prévisualisation YouTube

2 réflexions sur “ J’accuse ! ”

  1. Excellente conférence comme d’habitude. Un petit bémol pour l’inanité de certaines questions en fin de conférence qui n’ont pas leur place après un tel exposé…
    J’aimerais quand même adresser à M. Ploncard d’Assac une petite critique concernant sa proposition réitérée lors de ses conférences aux nationalistes d’aller s’inscrire au FN et d’y pratiquer de l’entrisme. Vu ce qu’est devenu le FN et « la belle équipe » qui le dirige et selon ma propre expérience d’ex-adhérent, je ne pense pas pas que ce soit une bonne solution.
    En 2012 j’ai adhéré au FN pour y faire justement de l’entrisme. Avec une solide connaissance de l’Histoire de France, de la franc-maçonnerie et du nationalisme français, j’avais proposé aux dirigeants d’être en quelque sorte une espèce de conseiller, un formateur pour utiliser face à l’ennemi les connaissances fondamentales. Les dirigeants semblaient très intéressés (surtout après un apéritif de clôture!) et me proposèrent un rendez-vous pour finaliser cette tactique. On m’a posé un lapin, on a feint de m’avoir oublié, on a joué la condescendance, on a tergiversé et en fait les têtes de liste pour les élections qui suivirent ont été des braves gens sans grande culture (mères au foyer, petit patron,etc…). Il ne vous aura pas échappé cher Monsieur, que dans tous les partis politiques, les responsables ont un sixième sens et qu’ils flairent à des kilomètres « l’intellectuel », le sachant qui risque de leur poser des problèmes parce qu’un jour ou l’autre il ne marchera pas dans leurs petites combines. La coupe a été pleine quand lors de la manif pour tous, je me suis retrouvé presque seul du FN face à des anti-manifestants haineux et orduriers. J’ai donc démissionné et peu de temps après j’ai été contacté par un responsable qui voulait connaitre les raisons de ma démission. Cynisme quand tu nous tiens! Donc le FN, merci…
    Salutations nationalistes.

Laisser un commentaire


Retour à l'accueil