Lettre ouverte à François Fillon

La Garde le 3 mai 2017

 
À Monsieur François Fillon
 

 

 

Monsieur le Premier Ministre,
 

Comme vous-même tout le premier, mes amis et moi sommes horriblement déçus de votre échec et je pense que pour l’avenir de la France que nous défendons, il faut se pencher sur les causes qui y ont amené. Tout d’abord permettez-moi de regretter que vous ayez décidé à chaud d’annoncer que vous voteriez Macron ! Cela vous a causé un tors immense auprès de ceux qui vous ont appuyé dont je suis.

Incontestablement sur l’ensemble de votre campagne vous avez été très mal conseillé, sans compter les trahisons. Certes, on peu comprendre votre écœurement devant les trahisons multiples de votre clan et du manque de lucidité de ceux qui n’ont pas compris que pour faire barrage à Macron, il fallait voter pour vous dès le 1er tour pour l’empêcher d’y être.

Votre réaction semble avoir été « puisqu’ils n’ont pas compris que j’étais le barrage à Macron, et bien ils auront Macron » … Cela on peu le comprendre, sans l’approuver, mais hélas, comme l’on dit, vous vous êtes tiré une balle dans le pied.

Autre aspect qui a rebuté nombre de mes partisans, alors que beaucoup de Français ont apprécié vos évocations de nos racines historiques constitutives, par contre et j’en suis, nous n’avons pas du tout apprécié vos invocations aux Lumières et aux « grands ancêtres » de la Révolution, car les principes issus du baptême de Clovis, sont contraires à ceux de la Révolution qui les détruits. Ils ne sont pas miscibles !

On peut comprendre que vous ayez essayé de faire l’union la plus large possible, puisque hélas nous sommes dans cette démocratie inorganique issue des sophismes de 1789, mais en pratique votre calcul a échoué car vous n’avez satisfait, ni les uns ni les autres.

Il en a été de même de votre allégeance aux instances juives par vos propos, entre autres,  sur la Rafle du Vel d’Hiv. Comme Marine Le Pen, vous vous êtes incliné devant la doxa du « politiquement correct » car, comme elle vous avez oublié que la France avait été vaincue et qu’elle était sous la botte de l’occupant…

Cela grâce aux responsables de la IIIème République qui avaient déclaré la guerre à l’Allemagne sur ordre des lobbies qui la voulaient, alors que la France avait été désarmée par le Front populaire de Léon Blum…

Ainsi comme Marine Le Pen et comme tant d’autres Français, vous avez été formaté par une Histoire écrite par les responsables de la Débâcle, revenus avec De Gaulle dans « les fourgons de l’Étranger » et les communistes.

Dès ma prise de contact avec vous à la veille de votre victoire de la Primaire de la droite, je ne vous ai pas scellé ma détestation de De Gaulle dont vous vous parez comme tous les autres de Marine Le Pen, à Macron, aux socialiste, aux communistes et aux lobbies antinationaux… Étrange unanimité !

Or De Gaulle, c’est nos seulement le parjure à l’Algérie française, la décolonisation criminelle, et ses conséquences dont l’immigration-invasion que vous entendiez combattre, mais c’est aussi le lâche de 1916, se rendant sans combattre aux Allemands alors que ses collègues qu’il relevait au front, avaient tenu.

C’est aussi le déserteur de 1940, partant en Angleterre avec le général Spears de l’Intelligence Service, alors même que l’armistice n’était pas signé. C’était donc une désertion en temps de guerre, d’où la décision du président Lebrun, pas de Pétain…, de ne pas signer sa promotion au grade de général et de le faire traduire devant un tribunal militaire qui devait le condamner à mort.

Si je tiens à marquer ces points de désaccords, c’est que la France et les Français, dont vous êtes, vivez sur ces mensonges écrits par ceux qui aujourd’hui occupent intellectuellement et politiquement la France.

La France ne se relèvera qu’en tournant le dos à cette histoire frauduleuse et en revenant à ses principes constitutifs, pas en évoquant les « grands ancêtres », à Clemenceau responsable de la tuerie de 14-18 par allégeance à la maçonnerie, ni à De Gaulle qui a remis à l’honneur la maçonnerie interdite par le Maréchal. Vous avez mon livre sur la maçonnerie et j’ose espérer que vous aurez maintenant des loisirs pour le lire et découvrir ce que l’on vous a toujours caché.

Je crois toujours, contrairement à d’autres, que vous aimez sincèrement votre pays et que vous êtes vous-même, victime de l’enseignement républicain auquel naguère vous reprochiez d’occulter nos racines, de Clovis, à Jeanne d’Arc…

Voilà Monsieur le Premier Ministre, ce que je souhaitais vous dire courtoisement, pour vous faire comprendre quelques-unes des causes pour lesquelles, vous avez perdu. Vous avez eu affaire à des montages odieux contre vous et les vôtres, et dans le creux de la vague nous vous avons soutenus car, nous pensions que vous étiez le meilleur candidat possible pour remettre de l’ordre dans ce malheureux pays.

Aujourd’hui, le seul moyen qui vous reste de remonter dans l’estime de nombreux Français est de revenir sur votre calamiteuse et trop rapide déclaration du soir du 1er tour et de déconseiller à vos partisans de voter Macron, car trop de Français ne comprennent pas qu’après avoir traité à juste titre Macron de Hollande bis, vous fassiez voter pour lui !!!

Je souhaite que cette épreuve vous soit salutaire et vous aide à comprendre où sont vos véritables amis.
J’espère que, comme votre dernier message semble l’indiquer, vous n’avez pas l’intention de laisser tomber.
Ce serait dommage, car il y a à la droite des Républicains des Français qui souhaitent voir disparaître cette enseigne qui n’a jamais autant mérité l’expression d‘UMPS …
 
Sincères salutations.
 

Docteur Philippe Ploncard d’Assac

Communiqué du 23 avril 2017 des Cercles Nationalistes Français

Les peuples n’ont jamais que ce qu’ils méritent.
Pour nous François Fillon était un choix de raison pour empêcher Macron comme nous l’avions fait aux Primaires de la droite contre Sarkozy et Juppé.
 
Du fait de l’aveuglement d’une certaine droite dite extrême qui n’a pas fait ce calcul, nous aurons l’homme des Rothschild et de la gauche qui va se refaire derrière son masque.
 
Le résultat de ce soir est la parfaite démonstration de ce que j’ai dénoncé dans mes dernières conférences, de la perversité de la démocratie inorganique.
 
Nous regrettons que François Fillon se soit cru obligé de prôner le ralliement à Emmanuel Macron.
Nos voies divergent et se séparent là, comme sur d’autres points antérieurs.
 
Quelques soient nos réserves envers Marine Le Pen et sa « dédiabolisation » à outrance, et le peu de confiance que nous avons dans son entourage immédiat, nous la soutiendrons au 2ème tour.
 
Mais surtout, plus que jamais nous prônons l’entrisme discret au sein du Front national.
 
Quant à nous, nous continuons notre combat doctrinal, car c’est lui qui à terme permettra la constitution d’une élite, seule capable de restaurer la France.
 
Ne vous découragez pas, travaillez.
 

P. P d’Assac
Président des Cercles Nationaliste Français

Communiqué du 20 avril 2017 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS, 20.4.2017

 
Tout aura été fait au cours de ces derniers mois par le matraquage politico-médiatique des « pseudo-affaires » Fillon, pour occulter le débat des idées, la comparaison des programmes et l’incidence qu’ils auront sur l’avenir de la France.
Aussi, je voudrais à la veille du 1er tour qui va conditionner l’issue de l’élection présidentielle, que ceux qui hésitent soient conscients de l’enjeu.
 
Il s’agit là de pure mathématique.
Si François Fillon, n’est pas au 2ème tour, ce sera la porte ouverte à Emmanuel Macron, voire à J-L Mélanchon, qui tout deux prônent plus d’immigration au nom du mondialisme qu’ils représentent à quelques nuances près.
Dans ce contexte Marine Le Pen n’aura aucune chance, car ce sera « l’union sacrée » du Front républicain.
 
Il suffit de voir l’assemblage hétéroclite, mais très significatif, des soutiens d’Emmanuel Macron.
Cela va du communiste franc-maçon Robert Hue, au « catholique moderniste » François Bayrou, à l’hyper libéral ancien du mouvement Occident Alain Madelin, à « l’intelligentsia juive » au complet avec toute la kyrielle des Attali et autres B-H Lévy, jusqu’au franco-israélien Patrick Drahi qui possède la plupart des moyens d’information-désinformation de France dont BFMTV, RMC, le Nouvel Obs, L’Express, et jusqu’à SFR, etc…
N’oublions pas non plus, la plupart des ministres socialistes qui l’ont rallié, qui espèrent se pérenniser sous le masque du « libéral » Emmanuel Macron.
Il ne sera qu’un Hollande bis qui n’a été « créé » et lancé médiatiquement que dans ce but
Il est donc impératif de voter François Fillon au 1er tour pour empêcher cette manœuvre,
C’est pourquoi je demande à ceux qui seraient tentés de voter Marine Le Pen dès le 1er tour, ou de s’abstenir, de comprendre qu’ils risquent de faire passer Macron, le candidat du Système.
 
En outre, par rapport à ses concurrents, pour avoir soigneusement suivi tous les débats et conférences, c’est le programme de François Fillon qui nous semble le plus apte à relever la France, sans aboutir immédiatement à un blocage de la Nation ce qui serait le cas si Marine Le Pen l’emportait.
Il faut savoir aller par étapes dans la reconquête, ne pas rêver d’une révolution nationaliste pour demain, mais procéder discrètement, sous peine d’être immédiate-ment neutralisé par le Système.
 
-*-
 
L’annonce de l’attentat soi-disant déjoué, n’est que l’amorce de la solution de dernière chance du Système pour avoir le prétexte de bloquer et reporter les Présidentielles, comme je l’annonce depuis plus d’un an dans mes Conférences et Entretiens successifs.
 
Aussi, je voudrais rappeler à ce sujet, l’information donnée par Valleurs Actuelles N° 2811, du 2.3.2017, que nous avons citée dans La Politique N° 184, avril 2017.
Elle rejoint mes mises en garde précédentes :
 “Le Conseil Constitutionnel se serait réuni deux fois fin février pour étudier les possibilités de report du scrutin en cas de “déstabilisation” politique” entraînant une “insincérité” de l’élection présidentielle” (sic), allusion à “la menace d’une ingérence de la Russie que François Hollande lui-même a accréditée dans un entretien au Monde”.
“Mais aussi, un attentat terroriste à l’approche du premier tour, faisant muter l’État d’urgence en “État de siège” … !
 
C’est en fonction de cet ensemble de données que je voterai et que je vous demande de voter pour François Fillon au 1er tour.
 
Si le pouvoir politico médiatique entre les mains de qui l’on sait, s’est à ce point acharné contre lui, c’est que bien qu’issu du Système, le Système ne le reconnaît plus comme l’un des siens.
C’est lourd de signification et doit faire réfléchir et inciter à voter pour lui  le 23 avril 2017.
 
Du choix qui sera fait par les indécis, cette date marquera le début du relèvement de la France, l’arrêt de sa descente vers les oubliettes de l’Histoire ou la poursuite de la destruction de la France.
Ne vous laissez pas tromper par des annonces ou des ralliements de dernière heure, telles celles d’un Sarkozy ou d’un Juppé pour vous dégouter.
D’une part ils n’ont pas le choix et d’autre part c’est un coup bas contre François Fillon qu’ils ont combattu avec acharnement, pour sembler l’assimiler à eux.
Ne soyez pas dupes.
 
Dernière information que je viens de recevoir :                
Selon le Communiqué de M. Jean Paul Garraud, Avocat général près la Cour d’appel de Poitiers, « Le Parquet financier ne poursuit pas pour emploi fictif »                                                                      

« Cela veut donc dire qu’il n’y a pas les éléments en l’état du dossier pour mettre en examen François Fillon ».                                                                                                                                                                                                         

« Une mise en examen n’a donc pas été requise ».                                                                                                             

« C’est donc l’abandon de l’accusation d’emploi fictif ».
 
Démonstration supplémentaire de l’action du Pouvoir contre François Fillon :                          
Le silence médiatique total fait sur cette information capitale … !
 
Chères Amies et Amis, vous qui me suivez depuis longtemps, et celles et ceux qui me découvrent chaque jour au travers de mes Conférences et Entretiens, je vous demande de bien réfléchir aux enjeux de cette consultation, que l’on vous occulte.
 
La meilleure configuration que l’on puisse souhaiter pour la progression de nos idées, c’est d’avoir au 2ème tour le choix Fillon/Marine, afin de  droitiser le débat.
 
Vive la France, à bas la République des lobbies !
 

Philippe Ploncard d’Assac
Président des Cercles nationalistes français

Communiqué du 2 mars 2017 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

2 MARS 2017

Plus que jamais, je soutiens François Fillon ne serait-ce que du fait de l’instrumentation de la justice aux ordres des lobbies philosophiques et bibliques.

À ceux qui tombent dans le panneau de la désinformation et de la calomnie politique, je voudrais leur faire observer que dans la mesure où François Fillon, pourtant issu du Système, est à ce point attaqué par les tenants du Système, c’est qu’ils ne le reconnaissent plus comme l’un des leurs et qu’ils en ont peur.

Si François Fillon est autant persécuté au travers d’une Justice sous la coupe du ministre de la Justice, le franc-maçon Jean-Jacques Urvoas, c’est parce que les responsables de la destruction de la France savent qu’ils seraient les premiers à souffrir du grand nettoyage annoncé d’aller « très vite et très fort » après son élection.

C’est là dessus que je continuerai à défendre François Fillon contre la meute qui vise à imposer un Macron pour qui « il n’y a pas de culture française », qui insulte notre oeuvre civilisatrice en parlant du « crime contre l’humanité de la colonisation ».
Celui qui est soutenu par les Cohn-Bendit, Julien Dray, Jacques Attali, Alain Minc, Claude Bébéar (Axa), Xavier Niel, Marc Simoncini de Meetic, Thierry Pech de Terra Nova, Patrick Drahi, Pierre Berger, Gérard Collomb, sénateur-maire socialiste de Lyon et Christine Lagarde, coupable, mais pas justiciable aux yeux de cette même justice qui cherche à éliminer François Fillon !
C’est le ralliement de l’anti-France ce qui devrait faire réfléchir !

Aussi, je mets en garde celles et ceux qui ne comprendraient pas cet enjeu, qu’ils porteront la responsabilité de faire élire l’homme de la finance cosmopolite, des lobbies destructeurs de notre pays et de la gauche qui se masque derrière lui pour se maintenir au pouvoir.

Qu’ils ne viennent pas ensuite pleurer des conséquences de leur bêtise, de leur aveuglement, de leur lâcheté, ou de leur complaisance…

Quant à nous avec nos différentes structures, les Cercles Nationalistes français, la Société de Philosophie Politique, notre Lettre d’Information La Politique, et mes Entretiens et Conférences, nous continuons notre travail de formation pour reconstituer les élites politiques décimées par l’Épuration gaullo-communiste.

Philippe Ploncard d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français

Connexion

Mot de passe oublié?

Already registered? Connexion


Register

Mot de passe oublié?