Communiqué du 23 avril 2017 des Cercles Nationalistes Français

Les peuples n’ont jamais que ce qu’ils méritent.
Pour nous François Fillon était un choix de raison pour empêcher Macron comme nous l’avions fait aux Primaires de la droite contre Sarkozy et Juppé.
 
Du fait de l’aveuglement d’une certaine droite dite extrême qui n’a pas fait ce calcul, nous aurons l’homme des Rothschild et de la gauche qui va se refaire derrière son masque.
 
Le résultat de ce soir est la parfaite démonstration de ce que j’ai dénoncé dans mes dernières conférences, de la perversité de la démocratie inorganique.
 
Nous regrettons que François Fillon se soit cru obligé de prôner le ralliement à Emmanuel Macron.
Nos voies divergent et se séparent là, comme sur d’autres points antérieurs.
 
Quelques soient nos réserves envers Marine Le Pen et sa « dédiabolisation » à outrance, et le peu de confiance que nous avons dans son entourage immédiat, nous la soutiendrons au 2ème tour.
 
Mais surtout, plus que jamais nous prônons l’entrisme discret au sein du Front national.
 
Quant à nous, nous continuons notre combat doctrinal, car c’est lui qui à terme permettra la constitution d’une élite, seule capable de restaurer la France.
 
Ne vous découragez pas, travaillez.
 

P. P d’Assac
Président des Cercles Nationaliste Français

5 thoughts on “Communiqué du 23 avril 2017 des Cercles Nationalistes Français”

  1. Bonjour Mr PPDA.
    J’y ai cru, j’ai respecté vos consignes et je m’y suis tenu. Ensuite le temps s’est gâté, je me rappelle au souvenir d’un « F.Fillon » souriant et serrant la main d’un « N.sarkozy », puis se réfugiant après sa défaite dans les bras de ceux qui lui avaient craché au visage peu de temps auparavant, et ensuite appelant les siens à voter pour le parti de l’inconsistance contre celui du « bleu blanc rouge ».
    Décidément, je me dis que l’ami de mon ennemi restera toujours mon ennemi, et l’ennemi de mon ennemi deviendra peut-être un jour mon ami.
    Après l’appel du CRIF à rallier « Macron », et en sachant que la traduction en Hébreux de son prénom signifie « Dieu est avec nous » (sic), nous savons à quoi nous en tenir pour ce qui est de la suite des festivités liées au « veau d’or ».
    Et dire que nous allons avoir sans doute un président Français… totalement hystérique, et qu’une majorité de Français aura élu en sachant qu’il croit que la Guyane est une île… c’est pathétique !
    Je me trompe peut-être, mais sa dernière idiotie verbale a été de dire qu’il voulait être « le président des patriotes contre les nationalistes », alors que les nationalistes sont les patriotes de l’avant-garde.
    Mais comme il nous a citer, cela veut dire que le combat est loin d’être terminé pour les fervents comme nous !

    Cordialement

  2. bonjour Messieurs,
    pouvez vous éclairer ma lanterne sur la phrase suivante du président :
    « Du fait de l’aveuglement d’une certaine droite dite extrême qui n’a pas fait ce calcul, nous aurons l’homme des Rothschild et de la gauche qui va se refaire derrière son masque. »
    quelles personnes sont désignées de la droite extrême ?
    et qu’entendez vous par : » de la perversité de la démocratie inorganique. » ou quel document ou quelle conférence émanant de vous, dois je me rapprocher pour bien comprendre cette donnée ?
    merci encore pour vôtre perspicacité et je vous reste fidèle
    bien cordialement

  3. Oui, les peuples ont souvent ce qu’ils méritent surtout quand ils ne font pas l’effort de comprendre…
    Moi je fais plus que regretter le ralliement de Fillon: je le méprise !
    Ce type a montré qu’il n’en avait rien à faire de la nation française, préférant comme d’autres ses petites prébendes de bourgeois rentier de la politique. Je ne regrette vraiment pas d’avoir jamais voté pour ce triste sire que je mets dans la même case que la plupart des politicards de droite!
    Je pense que tout n’est pas joué et que l’RPS étant viré, les français vont désormais se trouver face à deux choix clairs. Je ne désespère pas et malgré « les français » aveuglés de propagande et sans esprit critique, je crois encore en La France…
    Malgré tout je salue votre acte responsable et quelque peu élégant de voter pour Mme Le Pen au deuxième tour, montrant par là-même que le destin de la France en tant que nation a encore du sens pour vous. Ce qui est la moindre des choses pour un nationaliste…
    Cordialement.

Laisser un commentaire