Tous les articles par Diane Bettinger

Communiqué du 16 janvier 2017 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

16 janvier 2017

 
ERRATUM ET MISE AU POINT

 
Dans mon article, « Ce qui se cache derrière la « Dissidence », La Politique N° 181, sur Daniel Conversano, San Giorgio et autres, une malencontreuse inversion de noms me fait attribuer la paternité de «La France Orange mécanique» de Laurent Obertone, à Daniel Conversano.
Je tiens donc à en rétablir la paternité, ce qui ne change absolument rien à mon analyse sur cette nébuleuse crypto sioniste, qui veut se faire passer pour « nationaliste ».
La simple analyse de leurs textes et de leurs accointances en démontre la duplicité.
 
Quant à la filiation de cette mouvance au travers de la revue Ring et de la maison d’édition du même nom, avec les Alexandre del Valle, Ivan Rioufol, Elisabeth Roudinesco, Pierre-André Taguieff, Guy Millière, David Abiker, Philippe Bilger, le criminologue Xavier Raufer, auteur avec Alain Bauer, ancien Grand-maître du Grand-Orient, d’un livre, Violences et insécurité urbaines, il ont tous pour commun dénominateur d’être sionistes et de nier le complot judéo-maçonnique…, tel l’ « aristo » Lesquen sur son blog de campagne Présidentielle.
Je renvoie donc à ce sujet, à la documentation d’Alain Soral sur le sujet que je n’ai nulle raison de mettre en doute.
 
Il est tout à fait révélateur que Conversano dans sa réponse à mon article «Ce qui se cache derrière la « Dissidence » essaie de « noyer le poisson ».
Il n’en est pas à une volte-face près, lui qui niait être l’auteur de «Jésus m’a tuer», qu’il a supprimé sur Internet après le scandale provoqué et qui par défit dans la réponse qu’il m’a faite, a annoncé qu’il allait le publier à nouveau…
On verra s’il en a le courage.
 
Ce que l’on aura  surtout retenu de sa « réponse », c’est sa vulgarité, sa négation des propos qu’il a tenus avec San Giorgio revendiquant leurs origines juives et surtout son argument final,  « écrasant », se déculottant pour montrer ses fesses…
 
Cela devient une obsession chez lui, déjà constatée par ses aveux honteux à ce sujet, visibles sur une autre de ses vidéos, d’une abjection totale.  
 
Autre aspect à relever, l’ « aristo » Lesquen s’est précipité pour apporter son soutien à l’ « élégant » Conversano, par le biais de l’un des multiples blogs derrière les quel il fait sa promotion, Étudiants avec H2L ‏@jeuneslesquen …
 
Que du beau monde !
 

 
Philippe Ploncard d‘Assac
 
Président des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 20 décembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

À QUI PROFITE LE CRIME ?!!!

L’ambassadeur russe en Turquie vient d’être assassiné par un policier turc et l’ambassade américaine a essuyé des tirs.
Telle est l’information brute des médias.

Première réflexion : La différence entre ces deux informations, c’est que l’ambassadeur de Russie a été liquidé, mais que les tirs contre l’ambassade des États-Unis n’ont fait aucune victime.

Analysons donc.
Réaction primaire : Comme c’est un policier turc qui est coupable, c’est donc la faute d’Erdogan et les rapports entre la Turquie et la Russie vont se détériorer.

Or à qui cela profite-t-il, sinon aux États-Unis, furieux du rapprochement entre la Turquie et la Russie, après le complot avorté attribué par le président Erdogan, aux “stratèges” néo-cons juifs du Pentagone ?!

On nous rejoue ainsi la provocation de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, à Sarajevo prélude de la 1ère Guerre mondiale.

Si l’on comprend cela, alors l’affaire est limpide :
Brouiller à mort Moscou avec Ankara et tenter d’enclencher un conflit local après avoir échoué en Syrie et tenter de pousser à une IIIe Guerre Mondiale.

Et les Américains, aux abois, croient que Vladimir Poutine va tomber dans le piège …?!

P. P. d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français

Communiqué du 26 novembre 2016 des Cercles Nationalistes Français

COMMUNIQUÉ DES CERCLES NATIONALISTES FRANÇAIS

Bien que le gaullisme et le manque de précision sur les problèmes de société tels que l’avortement ou l’Europe communautaire nous dérange chez François Fillon, par contre nombre d’autres points dont son attitude sur l’enseignement, la discipline à l’école, le retour à l’enseignement des fondamentaux de notre histoire tels Clovis et Jeanne d’Arc, comme il l’a mentionné, nous apparaissent comme une rupture par rapport au « politiquement correct » ambiant.

De même ses positions sur l’immigration et la remise en ordre en France nous semble positives.
En conséquences nous conseillons de voter pour François Fillon pour faire barrage à Alain Juppé le candidat du Système que les socialistes appuient par la voix de J-M Le Guen…

La meilleure équation est que se retrouvent au second tour des Présidentielles, Marine Le Pen et François Fillon.
Cela ne pourra que droitiser la politique française.

Ceux qui ne le comprendront pas, pas plus qu’ils n’avaient compris le danger de voter Sarkozy en 2007 et en 2012, porteront la responsabilité de l’aggravation de la situation en France sur tous les sujets cruciaux.
Qu’ils ne viennent pas pleurer après.

Philippe Ploncard d’Assac
Président des Cercles Nationalistes Français